VIDEO. Décès de Joe Cocker: Ses 10 plus grand succès

MUSIQUE Le chanteur est décédé d'un cancer des poumons, lundi...

Philippe Berry
— 
Le chanteur Joe Cocker à Woodstock, en 1969.
Le chanteur Joe Cocker à Woodstock, en 1969. — R.GRANT/M. EVANS/SIPA

Il était connu pour sa voix rauque et ses reprises. Le chanteur britannique Joe Cocker est mort, lundi, d'un cancer du poumon, à l'âge de 70 ans. Retour sur 50 ans de carrière ponctués de 22 albums studio.

I'll cry instead (1964)



Son premier single est une reprise des Beatles, avec Jimmy Page à la guitare, quatre ans avant la formation de Led Zeppelin.

With a little help from my friends (1968)



Joe Cocker avait un peu plus de cheveux quand il interprète cette nouvelle reprise des Beatles à Woodstock, en 1969.

Don't let me be misunderstood (1969)

Nina Simone, The Animals puis Joe Cocker. Le crooner montre une nouvelle fois son talent pour s'approprier les chansons de ses pairs.



Feelin' Alright (1969)



Ce titre du groupe de rock Traffic de 1968 est réinterprété avec succès par Joe Cocker l'année suivante.

The Letter (1970)



Cocker swing et signe son premier top 10 aux Etats-Unis.

You are so beautiful (1975)



Le succès éclipse celui de l'original chantée par Billy Preston. Cocker l'interprète notamment en mai 2013, lors de son dernier concert, à Londres.

Up where we belong (1982)



Le rocker se fait lover. Ce duo avec Jennifer Warnes lui permet de remporter un Grammy et l'Oscar de la meilleure chanson en 1983, pour le film Officier et Gentleman, avec Richard Gere.

You Can Leave your Hat On (1986)



Cocker reprend cet hymne au striptease des années 70, qui devient la chanson phare du film 9 semaines 1/2.

Unchain my heart (1987)



Après Ray Charles, Cocker popularise ce classique américain.

My Father's Son (1999)



Cocker a du mal à passer le cap des années 1990-2000, mais ça ne l'empêche pas de remplir les states à chaque tournée.

>> Son concert intégral à Cologne, en 2013