Sia, Fauve, Taylor Swift, Miossec… C’était la musique en 2014

MUSIQUE Du «Happy» de Pharrell Williams au «Our Love» de Caribou, ces chansons ont fait l’année 2014…

Benjamin Chapon

— 

La jeune danseuse Maddie Ziegler est l'interprète du clip de la chanson Chandelier de Sia (ici lors d'un concert à Los Angeles le 24 octobre 2014)
La jeune danseuse Maddie Ziegler est l'interprète du clip de la chanson Chandelier de Sia (ici lors d'un concert à Los Angeles le 24 octobre 2014) — Todd Williamson/AP/SIPA

Souvenez-vous. C’est loin, on sait. Faites un effort, le début de l’année a débuté sous les auspices du Happy de Pharrell Williams et du Drunk in Love de Beyoncé. Cependant, avec douze mois de recul, les vrais tubes de 2014, auront été l’œuvre de Sia et Taylor Swift. La première avec son splendide Chandelier, bien aidé par l’un des plus beaux clips de ces dernières années. La seconde avec Shake It Off, pas aidé par un clip épouvantable qui brasse les clichés comme d’autres les compotes.

Autre très beau clip annonçant un splendide album, Chaleur humaine, et l’éclosion de la révélation française de l’année, Saint-Claude de Christine & the Queens.

Des tubes pleins les oreilles
 

Au rayon des chansons qui vous ont le plus agacé à force d’être passées en soirée par des gros relous à des moments inopportuns il y aura celles de Fauve (Tu nous entends l’exaspération, tu nous entends?) ou bien celles de Sébastien Patoche. Selon le type d’amis…

Shy’m a déçu à plus d’un titre avec son nouvel album et a été remplacé dans le cœur et les écouteurs des jeunes par Indila. Transfuge de Sexion d’Assaut, Black M a réussi son coup avec un premier album à succès. De même que Kendji Girac, à peine digérée sa victoire à The Voice, a emballé son monde avec un premier album.

En hip hop commercial, Kaaris s’est finalement fait plus remarquer par ses passes d’armes vulgaires avec Booba qu’avec la suite de son album Or Noir.

Les trompettes de la gloire ou de la déception
 

L’année a été magnifique pour le jazz et les musiques du monde. S’il fallait ne retenir qu’un nom, on pourrait citer Ibrahim Maalouf qui débuta 2014 avec une Victoire de la musique, enchaîna avec un concert d’anthologie à l’Olympia et la conclut avec un magnifique album à quatre mains avec Oxmo Puccino.

En revanche, les adeptes de rock indé auront été déçus plus souvent qu’à leur tour avec les nouveaux albums de leurs idoles d’antan. Que ce soit Metronomy, les Black Keys, La Roux, Lana del Rey, Interpol ou The Tings Tings. Exception qui confirme la règle, le nouvel album de Caribou, Our Love, a marqué le retour en très grande forme du magicien canadien.

Le rock qui fait du bruit a été marqué par deux albums de Shaka Ponk, un blanc et un noir, et un autre des vétérans de AC/DC.

Les vieux pots et les nouvelles soupes
 

Les anciennes gloires, mortes pour certaines, ont été à la fête avec des retours en fanfare. Kylie Minogue, Johnny Cash, The Pixies et Neil Young nous ont plutôt déçus. En revanche, Robert Plant, Leonard Cohen, Marianne Faithfull et Prince sont apparus au meilleur de leur forme. Et puis il y a le cas à part des Pink Floyd qui ont alimenté le débat.

De l’autre côté de la Manche nous est venu Ed Sheeran alors que les One Direction ont continué à écouler leurs albums par sacs entiers.

Nouvelle venue sur la scène pop internationale, Sœur Cristina a explosé grâce à The Voice en Italie et Madonna dans le reste du monde. Nicki Minaj doit également beaucoup à la momie pop puisque c’est grâce à leurs échanges d’amabilité qui a valu à la jeune chanteuse une popularité mondiale. La jeune FKA Twigs doit, elle, son succès au moins autant à son talent, indéniable, qu’à son histoire d’amour très people avec Robert Pattinson, son joli succès en 2014.

Vive la France et vivement 2015
 

De Jeanne Cherhal à Camélia Jordana en passant par le duo Brigitte, la chanson française au féminin a connu de beaux moments. Au masculin, il y aura eu le tout nouveau duo composé par Alain Souchon et Laurent Voulzy avec un album à quatre mains et deux voix qui promet une tournée historique en 2015. Autre retour au premier plan, Miossec a sorti le plus bel album de sa carrière Ici-bas, ici-même et peut-être de l’année. En tout cas, nous, on a voté pour lui pour les prochaines Victoires de la musique. Et, dans la catégorie Groupe de l’année, pour Frànçois and the Atlas Mountains et leur album Piano Ombre à égalité avec The Do et l’album Shake Shook Shaken.

>> Forcément, il en manque, plein. Vous en voyez qui mérite franchement de rester dans les mémoires comme les musiciens qui ont marqué 2014? Réagissez dans les commentaires ou via contribution@20minutes.fr