VIDEO. Band Aid: Carla Bruni, Renaud et JoeyStarr unis contre Ebola dans un clip

MUSIQUE Vingt-trois artistes ont répondu à l’appel de Bob Geldof pour enregistrer une version française du titre «Do They Know It’s Christmas» et récolter des fonds pour lutter contre le virus…

A.G.

— 

Vingt-trois artistes français chantent «Noël est là» pour récolter des fonds et lutter contre le virus Ebola.
Vingt-trois artistes français chantent «Noël est là» pour récolter des fonds et lutter contre le virus Ebola. — Capture d'écran 20 Mintues / Band Aid 30

Noël est là. L’appel de Bob Geldof a été entendu en France. Pas moins de 23 personnalités se sont réunies pour enregistrer une version française de la chanson Do They Know It’s Christmas. Composé il y a trente ans pour récolter des fonds pour l’Ethiopie, le single caritatif doit aujourd’hui aider à lutter contre le virus Ebola.

Le morceau Noël est là a été adapté en français par Carla Bruni et est interprétée par Renaud, JoeyStarr, Vanessa Paradis, Zaz, Thomas Dutronc, Benjamin Biolay, Yannick Noah ou encore Jean-Louis Aubert.

Condescendance et clichés sur l’Afrique?

Le projet de Bob Geldof, baptisé Band Aid 30, a été critiqué par de nombreux médias après la reprise de la chanson de 1984 en Grande-Bretagne le mois dernier. En trente ans, les paroles n’ont été que très légèrement modifiées pour coller à la crise actuelle. Les Inrocks ont ainsi souligné «la naïveté des paroles, la démarche dégoulinante de bons sentiments et la condescendance de l’initiative». Sur Slate.com, la journaliste Aisha Harris a écrit que la chanson perpétuait des clichés sur l'Afrique.

Plusieurs artistes anglais ont d’ailleurs refusé de participer à Band Aid, comme la très populaire Adele, la chanteuse Lily Allen et le chanteur Damon Albarn (Blur, Gorillaz). Interviewé par Channel 4, ce dernier a déclaré: «Il y a un problème avec notre idée de la charité, spécialement avec ces initiatives sorties de nulle part qui explosent très rapidement, créant une frénésie médiatique dans laquelle se perd l’essentiel de la communication… on a l’impression que si on donne de l’argent on résoudra le problème mais, en vérité, parfois, donner de l’argent crée de nouveaux problèmes.» 

Une chanson «paternaliste» selon le collectif Africa Stop Ebola 

A la mi-novembre, plusieurs musiciens du collectif Africa Stop Ebola se sont réunis au siège parisien de Médecins sans Frontières pour critiquer une chanson jugée «paternaliste, misérabiliste et globalement nocive à l’Afrique.» Tiken Jah Fakoly, Mory Kanté et Barbara Kanam, entre autres stars de la musique africaine, ont pris la parole pour dénoncer l’initiative de Bob Geldolf.

 

Le collectif a de son côté enregistré une chanson fin octobre qui détaille, dans plusieurs langues, les conseils des médecins pour éviter la propagation de la maladie comme «Je fais confiance aux médecins», «Lavez-vous régulièrement les mains» ou «Ne touchons pas nos malades, ne touchons pas nos mourants».