«Ça fait 17 ans que j’attends de voir Sacha remporter la Ligue Pokémon»

VOUS TEMOIGNEZ Pokémon, cet univers indémodable dont nos internautes sont toujours aussi fans...

Adrien Chauvin
— 
Les premiers épisodes de la série Pokémon ont été diffusés en 1997.
Les premiers épisodes de la série Pokémon ont été diffusés en 1997. — LILO/SIPA/POKEMON

Voici dix-huit ans que la Pokémania n’en finit plus. Et elle ne risque pas de s’arrêter, puisque ce vendredi sort Pokémon Rubis Oméga et Pokémon Saphir Alpha, sur la console portable Nintendo 3DS. Pour les plus jeunes, il s’agit de remakes des deux jeux vidéo Pokémon Rubis et Pokémon Saphir, sortis en 2002 sur Game Boy Advance. La série quant à elle est toujours en cours, la 17e saison est actuellement diffusée sur Gulli et Canal J, et compte plus de 800 épisodes.

Les dresseuses et dresseurs de 20 Minutes nous expliquent pourquoi ils sont toujours aussi passionnés par l’univers de Pokémon.

«Avant c’était pour les enfants, mais aujourd’hui les adultes sont aussi touchés»

«Pokémon? C'est devenu indémodable et intemporel», souffle Christina. Selon elle, la recette de ce succès est due à son évolution à travers le temps: «Au début la cible c’était les enfants, mais aujourd’hui les adultes sont aussi touchés. Heureusement: comme ça, on se tape moins la honte quand on va acheter un jeu.»

La communauté (non-officielle) de Pokémon France a vivement réagi sur Facebook. Pour eux, la question du succès ne se pose même pas: «Pokémon est un phénomène transgénérationnel. C’est un univers qu’on n’a absolument jamais vu dans une autre licence.» Il faut dire qu’avec tous les produits proposés par Pokémon (jeux vidéo, cartes, mangas, accessoires en tout genre), il y en a forcément pour tous les goûts: «Du plus jeune au plus vieux, du débutant à l’expert et du stratège au collectionneur, Pokémon c’est une communauté gigantesque. Ça ne s’arrêtera pas de sitôt», préviennent-ils.  

>> VIDEO. Les Pokémon: «C’est comme au zoo, certains puent, d’autres sentent la fleur»

«J’espère que la série va durer encore longtemps»

Philippe est un Pokémaniac depuis ses 12 ans, «c’est mon enfance», confie-t-il. Notre internaute dispose d’une collection de 200 cartes Pokémon et a déjà vu toutes les saisons, y compris les 16 films. Actuellement il regarde la saison 17 sur Canal J et attend impatiemment le 17e film intitulé Diancie et le cocon de l’Annihilation, prévu pour février 2015. Autant dire qu’il ne s’en lasse pas et espère sincèrement que la série «va durer encore longtemps». Et si Pokémon le tient si bien en haleine, c’est sûrement parce qu’il attend depuis dix-sept ans «de voir Sacha remporter la Ligue Pokémon».

«L’univers est toujours aussi attirant et magique»

Faire du neuf avec du vieux, c’est aussi ce qui fait la force de Pokémon. En 2004, la franchise japonaise avait pour la première fois remastérisé ses deux premiers jeux Game Boy, Pokémon Rouge et Pokémon Bleu. Cinq ans plus tard, Nintendo récidive avec les versions Pokémon Or et Pokémon Argent. Sans oublier Pokémon Rubis et Pokémon Saphir, dont les remakes sortent ce vendredi.

La sortie de ces remastérisassions «a redonné vie à la magie des premiers opus, qui depuis quelque temps avait disparu», explique Benjamin. Il estime qu’aujourd’hui, Pokémon c’est l’enfance de toute sa génération (1993), mais également de la génération actuelle. Selon notre internaute, «la Pokémania n’est pas près de s’arrêter, de plus, l’univers est toujours aussi attirant et magique».

>> Que pensez-vous de ces réactions? Vous êtes un Pokémania? Pourquoi aimez-vous tant cet univers? Continuez à réagir dans les commentaires ci-dessous…