Caribou sort du bois

MUSIQUE Le DJ Canadien Caribou sort un nouvel album et est l’une des têtes d’affiche du festival Pitchfork à Paris…

Benjamin Chapon

— 

Le musicien Canadien Caribou
Le musicien Canadien Caribou — Thomas Neukum

Caribou fait de la musique depuis 2001, soit cinq ans après la création du site de critiques musicales Pitchfork qui a donné son nom au festival dont il sera l’une des têtes d’affiche, samedi. Le site et l’artiste partagent un même goût pour les musiques hybrides.

Depuis ses débuts, adepte d’une math pop d’avant-garde, Caribou recevait l’onction de la bible Pitchfork, mais c’est à peu près tout. Egalement titulaire d’un doctorat en mathématiques, le natif de l’Ontario cumulait les activités quasi bénévoles. Pour gagner sa vie, il a enchaîné les prestations comme DJ, largement plus rémunératrices que les concerts où il faut partager le cachet avec les techniciens et musiciens. De cette expérience en clubs, Caribou a retenu une leçon: faire de la musique pour les gens apporte une certaine satisfaction.

Après quatre albums de recherche pop, Daniel V.Snaith de son nom de baptême, a sorti en 2010 Swim. L’album a marqué les esprits et inspiré de nombreux jeunes musiciens éberlués par la facilité avec laquelle le trentenaire naviguait de la pop electronica à la deep house sans escale. Puis, il y a deux ans, il a sorti un album franchement dance sous un autre pseudo, Daphni.

Le succès au prochain virage

Depuis qu’il a engagé ce virage plus électro, certains disent «hédoniste», Caribou rencontre un succès beaucoup plus large. Au festival Pitchfork, il sera l’une des têtes d’affiche.

Chose étonnante pour lui, Caribou est de fait le leader de la délégation canadienne, venue en force cette année au Pitchfork Festival, pas uniquement à cause de son pseudo mais parce qu’il apparaît comme un modèle pour de jeunes artistes qui citent en exemple ses réussites professionnelle et personnelle.

A l’occasion de la sortie de son nouvel et meilleur album, Our Love, il a expliqué en interview être attaché à une vie saine, tournée vers sa famille. Néo-papa, Caribou a déménagé à Londres par amour.

Son look total normcore, le message positif de sa musique et son regard distancé sur le succès tardif qui l’a frappé le rendent tout à la fois très sympathique et, malgré tout, encore plus branché.