Un skatepark de Londres inscrit aux Monuments historiques

CULTURE Le Rom skatepark de Hornchurch, appelé «The Rom», est seulement le deuxième skatepark au monde à recevoir cet honneur, et le premier en Europe...

20 Minutes avec AFP
Illustration d'un skate Park, au Havre.
Illustration d'un skate Park, au Havre. — ROBERT FRANCOIS / AFP

Un skatepark de l'est londonien a été inscrit aux monuments historiques a annoncé mercredi l'English Heritage, organisme public chargé de la gestion du patrimoine anglais.

Une première en Europe

Construit en 1978 lorsque ce sport né en Californie a pris son essor au Royaume-Uni, le Rom skatepark de Hornchurch, appelé «The Rom», est seulement le deuxième skatepark au monde à recevoir cet honneur.

Le «Bro Bowl» de Tampa, en Floride, a été le premier, en octobre 2013, mais est aujourd'hui menacé de démolition par les autorités américaines locales.

L'inscription aux Monuments historiques anglais offre une certaine protection mais ne garantit pas non plus contre une éventuelle destruction à l'avenir.

«Le skateboard est plus qu'un sport»

Mais English Heritage s'est voulu rassurant quant au destin du «Rom». «Le skateboard est plus qu'un sport, c'est devenu un culte mondial. Le Rom est l'expression la plus remarquable en Angleterre de cette culture et nous sommes ravis de préserver son intérêt particulier pour les générations futures grâce à cette inscription» au patrimoine, a souligné le responsable des désignations, Roger Bowdler.

En février, les skateurs londoniens, soutenus par le maire Boris Johnson, avaient réussi à stopper le projet de démolir un autre skatepark, le célèbre Southbank Center, situé sur la rive sud de la Tamise.