Paul McCarthy a été agressé pendant l’érection de son œuvre d’art place Vendôme à Paris

ART CONTEMPORAIN L’artiste américain Paul McCarthy a été frappé par un passant lors du montage de son œuvre, Tree, place Vendôme à Paris…

Benjamin Chapon

— 

L'oeuvre Tree de PAul McCarthy a été érigée sur la place Vendôme à Paris le 14 octobre 2014
L'oeuvre Tree de PAul McCarthy a été érigée sur la place Vendôme à Paris le 14 octobre 2014 — ANTOINE CAU/SIPA

L’œuvre d’art de Paul McCarthy fait débat. Tree est une œuvre gonflable de 24 mètres de haut qui fait directement concurrence à la colonne Vendôme, actuellement cachée par un échafaudage pour son nettoyage.

L’artiste de 69 ans assistait à l’érection et au gonflage de son œuvre quand un passant l’a agressé et frappé trois fois au visage selon Le Monde. D’après un autre témoin contacté par 20 Minutes, il s’agirait d’une «bousculade». Paul McCarthy n’a pas été blessé mais était sous le choc.

Une «œuvre abstraite»

L’agresseur, au milieu de propos confus, aurait accusé Paul McCarthy de «ne pas être français» et de n’avoir «rien à faire sur cette place» avant de prendre la fuite. Pour certains, cet «arbre» ressemble à un plug anal et parodie de façon scandaleuse l’arbre de Noël. Sur les réseaux sociaux et sur la place, vendredi matin, les commentaires oscillaient entre l’amusement, la perplexité et la dénonciation.

Au-delà des critiques de quelques observateurs réactionnaires, le travail de Paul McCarthy, évidemment provocant, est internationalement reconnu. «C’est une œuvre abstraite. Les gens peuvent être offensés s’ils veulent se référer au plug, mais pour moi, c’est plus proche d’une abstraction», a expliqué l’artiste au Monde.