VIDEO. Goncourt des Lycéens: «C’est pas parce qu’on est un ado qu’on sait pas lire»

LIVRES Ils ont 16 ans et deux mois pour lire 15 livres. Quatre adolescents d’Hazebrouck, Lyon, Rennes et Paris nous racontent le défi qu’est pour eux le Goncourt des Lycéens. Ils éliront le lauréat le 18 novembre…

A.L avec Thomas Lemoine pour la vidéo

— 

Martin, 15 ans, du lycée de Flandres à Hazebrouck, participe au Goncourt des Lycéens
Martin, 15 ans, du lycée de Flandres à Hazebrouck, participe au Goncourt des Lycéens — 20mn

Chacun sa stratégie. Le timing militaire: Alix ne passera pas plus d’une semaine par livre. Le calcul raisonnable: Zoé se fixe dès le départ une limite de sept livres. Comme près de 2.000 lycéens participant au Goncourt des Lycéens, prix créé par la Fnac, Alix (Lycée La Martinière à Lyon), Zoé (Lycée Sévigné à Cesson-Sévigné), Martin (Lycée de Flandres à Hazebrouck) et Damya (Lycée Voltaire à Paris) sont plongés depuis la mi-septembre dans la lecture de 15 livres, ceux de la première liste du Goncourt.

Dans leurs sacs et sur leur liste de devoirs le soir, L'amour et les forêts d'Eric Reinhardt, Charlotte de David Foenkinos ou Meursault, contre enquête de Kamel Daoud. 

«Pour une lectrice pas vraiment assidue» comme Alix, ça s'annonce compliqué. Martin, lui, compte bien montrer «que c’est pas parce qu’on est un ado qu’on sait pas lire».

Qu’est-ce qui les motive? Qu’en disent leurs amis au lycée? Ils le racontent à 20 Minutes à mi-parcours. A suivre sur 20minutes.fr, leurs avancées et leurs coup de coeur jusqu'à l'élection de leur lauréat le 18 novembre prochain, pour succéder à Sorj Chalandon et Joël Dicker.