Les Grands Prix Sacem 2014 récompensent Pascal Obispo, Elie Semoun, Ayo, Ibrahim Maalouf...

EXCLUSIF «20 Minutes» dévoile en exclusivité le Grands Prix que remmtra la Sacem le lundi 24 Novembre à l'Olympia...

Benjamin Chapon

— 

Pascal Obispo aux Vendanges du Cœur à Ouveillan dans l'Aude au profit des Restos du cœur, le 20 juillet 2014
Pascal Obispo aux Vendanges du Cœur à Ouveillan dans l'Aude au profit des Restos du cœur, le 20 juillet 2014 — GAILLARD NICOLAS/APERCU/SIPA

Il n'y a pas que Johnny dans la vie. Le Prix Spécial que la Sacem a choisi de remettre à Johnny Hallyday dan sle cadre de ses Grands Prix 2014 sera évidemment l'événement de la cérémonie du lundi 24 novembre.

Pour autant, la Sacem remet de nombreux autres Grands Prix, dans tous les domaines où sexpriment ses «auteurs». Partenaire de l'événement, 20 Minutes dévoile le palmarès complet.

Jean-Pierre Bucolo et Pascal Obispo emporte chacun un Grand Prix de la chanson française. Concernant ce dernier, «c'est un moyen de récompenser un auteur qui n'a jamais reçu de Victoire alors qu'il a su suscité un succès, explique Alain Chamfort membre du consel d'administration de la Sacem. Ce prix est une manière de lui rendre justice, même si ce n'est pas mon goût.»

A l'inverse, le déjà multi-primé Ibrahim Maalouf emporte le Grand Prix du jazz pour «son talent avant tout, son inventivité mais le succès qui'il a rencontré et l'ouverture du public qu'il a créé» explique Ibrahim Maalouf. Rokia Traoré recevra le Grand Prix des musiques du monde pour des raison un peu similaires.

Les Grands Prix version grand angle

La Sacem récompense également des sociétaires de l'ombre, François Hanss reçoit le Grand Prix de l’auteur-réalisateur de l’audiovisuel, Stéphane Moucha celui de la musique pour l’image, Bruno Lion celui de l'édition musicale.

Le Grand Prix de la musique symphonique récompensera à la fois la carrière de Bernerd Cavanna et les débuts prometteurs d'Oscar Bianchi. 

Ayo emporte le Grand Prix du répertoire sacem à l'export, Féloche le prix Francis Lemarque et Martin Solveig celui des musiques électroniques. «La particularité des Grands Prix Sacem est de récompenser tous les auteurs dans tous les domaines», explique Alain Chamfort. Elie Semoun, pourtant auteur de chansons par ailleurs, recevra ainsi le Grand Prix de l'humour. Et comme 4.000 nouveaux membres rejoignent chaque année la Sacem qui compte désormais 149.000 sociétaires, peut-être les Grands Prix devront-ils encore plus d'ouvrir à l'avenir.