Sacem: Les auteurs honorent Johnny Hallyday

EXCLUSIF Johnny Hallyday va recevoir un Prix Spécial lors de la prochaine cérémonie des Grands Prix Sacem, en partenariat avec «20 Minutes»…

Benjamin Chapon

— 

Johnny Hallyday le 14 mars 2014 pour l'émission Vivement Dimanche sur France 2
Johnny Hallyday le 14 mars 2014 pour l'émission Vivement Dimanche sur France 2 — PJB/SIPA

Un nouvel album très prometteur, une tournée complète en quelques heures et maintenant… un Prix Spécial de la Sacem. Johnny Hallyday a retrouvé le mojo de manière assez magistrale. Le rockeur éternel sera honoré par la Sacem, le lundi 24 novembre à l’Olympia, lors de sa remise des Grands Prix que 20 Minutes révèlent en exclusivité.

Pourtant, Johnny, malgré son talent sans borne, n’est pas auteur. Or, la Sacem est la société des auteurs. «C’est l’interprète qui a fait travailler le plus d’auteur au cours de sa carrière, justifie Alain Chamfort, membre du conseil d’administration de la Sacem. Il n’est pas auteur lui-même, à part sur quelques textes, mais a participé à la vie de nombreux auteurs. Certains lui doivent beaucoup.»

Le double effet Johnny

Parmi les auteurs les plus connus ayant écrit pour Johnny Hallyday, on retient souvent Etienne Roda-Gil, Charles Aznavour, Hugues Aufray, Michel Berger, Maxime Leforestier ou Zazie. Mais ce sont bien des dizaines, voire des centaines, d’auteurs qui ont pris la plume pour le rockeur.

Ecrire pour Johnny Hallyday est une vraie chance. Non seulement parce qu’une chanson de Johnny a de bonnes chances d’être beaucoup diffusée et donc de rapporter pas mal d’argent à son auteur mais aussi parce qu’écrire pour Johnny est un sésame.

«Je crois que Miossec a pu constater un effet Johnny, raconte Alain Chamfort. J’ai trouvé ça beau que ce soit lui qui aille chercher la Victoire de la Musique qu’il a remportée l’an dernier.»

Un artiste vraiment «spécial»

Le Prix Spécial Sacem, comme son nom l’indique, n’est pas un prix ordinaire. «Je trouve ça bien que ce prix ait été créé pour Johnny, sur une idée de Jean Fauque, raconte Alain Chamfort. Par sa carrière, qui n’est pas finie d’ailleurs, et ce qu’il incarne, c’est un artiste hors du commun et un phénomène unique.»

Fan de Johnny, Alain Chamfort? «Non, je ne suis pas très proche de son univers. Mais je pense qu’il inspire des auteurs bien au-delà de son style musical. Il a toujours brassé large.»

Reste à savoir si Johnny Hallyday viendra le lundi 24 Novembre à l’Olympia pour recevoir son Prix Spécial.