Yannick Noah explique l’échec de sa tournée par ses prises de position politiques

MUSIQUE Le chanteur, actuellement en tournée, constate que les places de concerts ont du mal à trouver preneur et accuse ses «boulettes» politiques...

Benjamin Chapon

— 

Yannick Noah devant un portrait de lui dans la cour de la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), le 2 juin 2014
Yannick Noah devant un portrait de lui dans la cour de la maison d'arrêt de Fresnes (Val-de-Marne), le 2 juin 2014 — Lionel Bonaventure AFP

La tournée de Yannick Noah n’affiche pas complet. Loin de là. Le site Purecharts.fr relate même que les places pour certaines dates sont «bradées». Le chanteur, ex-personnalité préférée des Français de 2007 à 2012 estime que ce désamour est la conséquence de ses prises de position politiques.

«J'ai dû prendre des positions qui n'ont pas forcément été entendues, comprises», a-t-il analysé dans l’émission de TF1 50 minutes inside. Yannick Noah a qualifié certaines de ses sorties médiatiques comme «des boulettes» mais reste combatif: «Je garde la patate, j’essaye de garder le soleil à l'intérieur.»

Douloureux affrontement avec Marine Le Pen

Après avoir été un fervent soutien de François Hollande durant la campagne pour la présidentielle et aux premiers mois de son mandat, Yannick Noah avait clamé sa déception. «Il y a eu de ma part un espoir, un soutien. Aujourd'hui, il y a une déception, vraiment une grosse déception», avait-il expliqué sur France Bleu Midi.

Le chanteur avait également pris position contre Marine Le Pen dans une chanson de son dernier album, Combats ordinaires. S’en étaient suivies des réactions violentes de la présidente du Front national. Habitués à des prises de position assez consensuelles contre le racisme ou pour l’écologie, les fans de Yannick Noah n’auraient donc «pas compris» ces dernières sorties, selon le chanteur lui-même.