Of Montreal, destination pop

ROCK Encore inconnu en France, Of Montreal pourrait bien être la révélation pop de ce printemps. Le groupe psychédélique d'Athens (Géorgie, Etats-Unis) a dix ans de carrière et autant d'albums à son actif, mais n'avait pas vraiment été distribué chez nous...

©2006 20 minutes

— 

Encore inconnu en France, Of Montreal pourrait bien être la révélation pop de ce printemps. Le groupe psychédélique d'Athens (Géorgie, Etats-Unis) a dix ans de carrière et autant d'albums à son actif, mais n'avait pas vraiment été distribué chez nous jusqu'ici. On le découvre avec Hissing Fauna, Are You the Destroyer ?, un disque aussi déjanté, riche et farfelu que son titre à rallonge.Ici, chaque chanson est imprévisible et peut partir dans n'importe quelle direction au détour d'un refrain. La pop accrocheuse et scintillante fricote avec des claviers disco et des expérimentations psychédéliques. Of Montreal partage le même terrain de jeu que les Flaming Lips ou les Fiery Furnaces et habille ses morceaux de curieux bruitages assortis à leurs titres surréalistes tels que Fabergé Falls for Shuggie (Fabergé craque

pour Shuggie) ou The Past Is a Grotesque Animal (le passé est un animal ridicule). Mention spéciale à Heindalsgate Like a Promethean Curse, le premier single sur lequel Kevin Barnes, leader et chanteur du groupe, supplie ses antidépresseurs de le guérir. Car sous des dehors ensoleillés, les chansons d'Of Montreal cachent des thèmes sinistres, puisque Barnes les a écrites en pleine séparation, en proie à une grosse dépression. Rétabli depuis, il viendra en France au mois de mai pour une série de concerts délirants, à l'image de son univers musical.

Isabelle Chelley