Le répertoire revisité avec justesse

MUSIQUE Le violoniste Henri De­marquette et la pianiste Brigitte Engerer se sont lâchés dans leur Invitation au voyage. Pour ce CD, édité par Warner, ils ont transcrit les airs les plus chargés d'émotion du répertoire français «fin de siècle» pour leurs instruments...

©2006 20 minutes

— 

Musiciens rigoureux, le violoniste Henri De­marquette et la pianiste Brigitte Engerer se sont lâchés dans leur Invitation au voyage. Pour ce CD, édité par Warner, ils ont transcrit les airs les plus chargés d'émotion du répertoire français « fin de siècle » pour leurs instruments. Parmi ces mélodies, ils ont retenu celles qui se passent le mieux de parole, et comme les deux instrumentistes maîtrisent ce répertoire à la perfection, cela sonne juste. La Méditation de Thaïs de Massenet (déchirante) ou l'Invitation au voyage de Duparc (toute de nostalgie) pourraient avoir été écrites comme ils les interprètent sur le CD.Ces airs ultraconnus en sortent réévalués, tant en ont été évacués le mauvais goût comme l'excès de froideur. Or, comme l'écrit Brigitte Engerer, « le chemin entre les deux n'est pas large ».

Ph. V.