Le Howl Festival, un nouveau venu dans les festivals d'automne parisiens

CONCERTS Il accueillera des artistes anglo-saxons principalement…

A.G. avec AFP

— 

Le groupe français de musique électro C2C au festival We Love Green, le 16 Septembre 2012 à Paris. 
Le groupe français de musique électro C2C au festival We Love Green, le 16 Septembre 2012 à Paris.  — SPATAFORA STEPHANE/SIPA

Les festivals fleurissent aussi à l'automne: après le festival des Inrocks, de Pitchfork et le Black XS Festival, le producteur de spectacles Live Nation va lancer en novembre à Paris un nouveau rendez-vous «consacré à la musique émergente».

Rock, pop, électro, rap

Le Howl Festival, organisé du 7 au 9 novembre aux Etoiles, à la Gaîté Lyrique et au Bataclan, accueillera des artistes principalement anglo-saxons issus de la scène rock, pop, électro, rap, etc. a indiqué ce lundi à l'AFP le directeur général de Live Nation France, Angelo Gopee.

Ce «festival de découvertes» a pour objectif de montrer que «Live Nation, ce n'est pas seulement le producteur de Madonna, Lady Gaga, U2, Rihanna, Jay-Z ou Beyoncé et le locataire privilégié du Stade de France et de Bercy», mais également l'un des «meilleurs clients» des lieux où «se révèlent, soir après soir, les futurs acteurs de la musique actuelle».

Un rendez-vous «complémentaire» des autres 

Ce nouveau festival, d'une taille modeste, n'entend pas être un «concurrent» mais au contraire un rendez-vous «complémentaire» des festivals existants: le festival des Inrocks (11 au 18 novembre à Paris et dans plusieurs villes de France), le Pitchfork Music Festival (30 octobre au 1er novembre à la Grande Halle de la Villette, à Paris) et le Black XS Festival (22 et 23 novembre au Trianon, à Paris).

Live Nation organise déjà en été le festival Main Square, à Arras, ainsi que le festival «I love techno» à Montpellier en décembre.