Le football entre en scène

THEATRE «Le Mental de l’équipe» confirme l’intérêt du foot comme expérience artistique

©2006 20 minutes

— 

Deux heures pour évoquer les deux dernières minutes d'un match, l'instant où tout bascule. Une expérience inédite que propose Denis Podalydès en mettant en scène Le Mental de l'équipe à partir de ce soir au théâtre du Rond-Point (Paris 8e). La pièce se joue dans les fragments d'un vrai terrain de foot : les buts, le banc de touche, la cabine des commentateurs, mais aussi dans un salon, où l'épouse et le fils d'un joueur se rongent les sangs. « On s'est quand même davantage inspiré de nos sensations de joueurs amateurs que des matchs à la télévision », raconte Denis Podalydès. Souvent drôle, voire burlesque, la pièce devient poignante quand elle évoque un état de grâce ou un coup du destin.Ce projet, cosigné avec Emmanuel Bourdieu et Frédéric Bélier-Garcia, est bien servi par les acteurs retenus pour le match : quelques stars du théâtre ou du cinéma (Jacques Bonnafé ou Eric Berger, le Tanguy du film de Chatiliez) et beaucoup de jeunes prometteurs. Diriger tout ce beau monde a imposé au pensionnaire de la Comédie-Française un certain sens du coaching. « Dans notre équipe, il y a quelques fortes personnalités qui, ici, ont de petits rôles et à qui il a fallu expliquer l'importance d'être au service du collectif'', comme on dit en foot. J'admire le théâtre allemand où tous les acteurs jouent une même partition, bien accordés. L'inverse des joueurs brésiliens, dont l'échec au dernier Mondial serait dû à leur incapacité à défendre tous ensemble... »

Benjamin Chapon (avec S. L.)