Un «extrémiste paresseux» est mort

NECROLOGIE Le philosophe et sociologue Jean Baudrillard, décédé hier à l'âge de 77 ans, restera comme un observateur critique et parfois dérangeant de la société de consommation et des mécanismes d'un monde moderne ultra-technicisé

©2006 20 minutes

— 

Le philosophe et sociologue Jean Baudrillard, décédé hier à l'âge de 77 ans, restera comme un observateur critique et parfois dérangeant de la société de consommation et des mécanismes d'un monde moderne ultra-technicisé.Parfois qualifié de « nihiliste », cet intellectuel sans concession (et photographe mondialement reconnu) aura souvent soulevé la polémique. Ainsi aura-t-il suscité la controverse en 1996 avec un article sur la « nullité » de l'art contemporain, provoqué un concert de protestations avec La guerre du Golfe n'a pas eu lieu (1991) et fait scandale avec L'Esprit du terrorisme (1991), sur les événements du 11 Septembre, selon lequel le terrorisme obéissait à une « logique ».Auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, cet « extrémiste paresseux » comme il aimait se définir, a notamment publié Le Système des objets (Gallimard), en 1968 : un livre culte pour une génération et une charge véhémente contre la société de consommation - une de ses cibles de prédilection.

S. L. (avec AFP)