«Merci pour ce moment»: Valérie Trierweiler «a eu tort» de faire ce livre «maintenant», selon Audrey Pulvar

LIVRE Pour la journaliste, l’ex-Première dame aurait dû attendre que François Hollande ne soit plus au pouvoir pour publier ce livre si elle voulait «échapper aux accusations» de l’avoir écrit «dans le but de nuire»… 

20 Minutes avec AFP

— 

La journaliste Audrey Pulvar, en avril 2014.
La journaliste Audrey Pulvar, en avril 2014. — PJB/SIPA

Valérie Trierweiler «a eu tort» de publier son livre Merci pour ce moment maintenant et aurait dû attendre que François Hollande ne soit plus au pouvoir, a estimé dimanche Audrey Pulvar, elle-même ex-compagne de l'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

«Elle n’était pas préparée à être première dame» 

«Je n'aurais jamais écrit un livre comme celui-là! Elle a eu tort de le faire maintenant. Si elle voulait échapper à l'accusation d'avoir écrit ce livre dans le but de nuire et de gagner de l'argent, il fallait attendre que François Hollande ne soit plus au pouvoir», commente Audrey Pulvar dans un entretien au quotidien Le Parisien.

«Mais j'ai de la compassion pour cette femme, car elle a beaucoup souffert, elle n'était pas préparée à être première dame, à cette surexposition brutale», ajoute la journaliste qui lance ce dimanche son nouveau rendez-vous politique sur i>télé à 18h.

«Le livre d’une femme blessée» 

«J'ai lu ce livre en me disant: c'est une journaliste donc il y aura une analyse sur la façon dont François Hollande a vécu les primaires, la campagne, l'accession au pouvoir. Mais c'est surtout le livre d'une femme blessée. Or on ne peut pas être sur la photo et commenter ce qui s'y passe», assène-t-elle.

Concernant sa propre vie amoureuse, Audrey Pulvar ajoute: «Ce n'est pas dans ma nature d'être rancunière ou vengeresse. Ce qui s'est passé avec Arnaud Montebourg, cela nous regarde.» «Je n'ai aucun esprit de revanche, de sentiment de jubilation quand j'évoque son départ du gouvernement», précise-t-elle.

Best-seller dès sa mise en rayons

Le livre de Valérie Trierweiler Merci pour ce moment était déjà «en rupture de stock» vendredi dans la très grande majorité des points de vente, selon le Syndicat de la librairie française (SLF). En une journée, il avait déjà détrôné le best-seller de ces cinq dernières années, Cinquante nuances de la Britannique E.L. James.