Les meurtriers présumés de l’artiste français Zoo Project ont été inculpés

JUSTICE Le jeune artiste français séjournait à Detroit (Michigan) pour réaliser une œuvre sur cette ville en faillite…

Benjamin Chapon

— 

«Les Martyrs» à Tunis, œuvre de Zoo-Project.
«Les Martyrs» à Tunis, œuvre de Zoo-Project. — Zoo-project.com

Trois jeunes hommes, âgés de 17 à 20 ans, ont été inculpés à Detroit (Michigan) pour le meurtre de l’artiste français Zoo Project, le mercredi 3 septembre. Les procureurs les accusent d’avoir tué par balle Bilal Berreni.

Ce jeune artiste français de 23 ans a été retrouvé en juillet 2013 à Detroit mais sa dépouille n’avait été formellement identifiée qu’en mars 2014.

Le jugement des trois suspects, également accusés de cambriolage à main armée, débutera la 11 septembre.

Un artiste social

Le procureur, cité par Le Monde, a commenté l’inculpation en déclarant: «Qu’un jeune artiste talentueux qui avait traversé la planète pour vivre sa passion ait été assassiné ici me rend malade, parce que cela renforce les clichés sur notre ville de Detroit.»

Bilal Berreni, alias Zoo Project, s’était notamment fait connaître par des peintures murales réalisées en 2011 en Tunisie pendant le printemps arabe. C’est, selon son père, pour alimenter ses œuvres à forte portée politique que le jeune artiste s’était rendu à Detroit, ville martyre de la crise aux Etats-Unis.