Le livre de Valérie Trierweiler, taillé pour devenir un best-seller

LIVRE L’ex-première dame publie un livre d’anecdotes sur son passage à l’Elysée de mai 2012 à janvier 2014…

Benjamin Chapon

— 

Après un tour de chauffe procédural, la justice examine mercredi les poursuites engagées par la première dame, Valérie Trierweiler, contre sa biographie intitulée "La Frondeuse", ouvrage qui lui prête d'avoir eu dans le passé une relation avec le député UMP Patrick Devedjian.
Après un tour de chauffe procédural, la justice examine mercredi les poursuites engagées par la première dame, Valérie Trierweiler, contre sa biographie intitulée "La Frondeuse", ouvrage qui lui prête d'avoir eu dans le passé une relation avec le député UMP Patrick Devedjian. —

Le secret a été bien gardé puisque l’Elysée ne semblait se douter de rien. Mardi, la nouvelle de la parution d’un livre signé par Valérie Trierweiler a d’abord été démentie par les éditions Les Arènes avant d’être confirmé par l’agent littéraire de l’ex-compagne de François Hollande.

La rumeur est venue de plusieurs libraires qui avaient été prévenus qu’un essai allait leur être livré ce mercredi pour une sortie le vendredi 5 septembre. Le faux titre de travail «Le siècle des hommes» ainsi que l’anonymat de l’auteur «XX» en a intrigués plusieurs. Cette pratique est assez courante mais ne concerne que les sorties de livres événements

Un tirage faramineux

D’après le Huffington Post, l’essai de Valérie Trierweiler, finalement intitulé «Merci pour ce moment», bénéficie d’un premier tirage de 200.000 exemplaires avec une mise en place en librairie de 120.000 dès mercredi. Ces chiffres placent l’essai dans la ligne des grands best-sellers. Surtout pour un essai politique.

Valérie Trierweiler, ex-journaliste qui s’était un temps fâchée avec la direction de Paris-Match, son ancien employeur, a cédé à son ancien titre les bonnes feuilles de son essai. Les quelques anecdotes qui sont révélées dans l’hebdomadaire ainsi que la formule, figurant sur la couverture du livre «J’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour» sont autant de stratégies pour faire monter l’attente autour de l’ouvrage.

Contre toute attente, l’événement de la rentrée littéraire sera donc un récit d’amour brisé.