L’art de se faire désirer

— 

La première saison du nouveau directeur général du Châtelet à Paris, Jean-Luc Choplin, dévoilée mardi, s'inscrit dans la continuité de celles de son prédécesseur, avec des spectacles lyriques et de danse ainsi que des concerts, tout en renouant avec une tradition populaire de ce théâtre.
La première saison du nouveau directeur général du Châtelet à Paris, Jean-Luc Choplin, dévoilée mardi, s'inscrit dans la continuité de celles de son prédécesseur, avec des spectacles lyriques et de danse ainsi que des concerts, tout en renouant avec une tradition populaire de ce théâtre. — Bertrand Guay AFP

Voilà un an que l’on attend Gorillaz, le groupe de pop phénomène mené par Damon Albarn (ex-Blur), sur la scène du Châtelet à Paris. Malheureusement, il faudra encore patienter... jusqu'à l’automne.

Ils devaient participer en juillet à la  «Monkey Journey to the West», oeuvre lyrique d'après un classique de la littérature chinoise, avec des spécialistes d'arts martiaux, acrobates et chanteurs d'opéra venus de Pékin. Mais l’importance du dispositif nécessiterait un peu plus de délai. Le début des festivités est donc reporté au 26 septembre.