Doris Haug, la chorégraphe du Moulin Rouge, est décédée

MUSIC-HALL La maîtresse de ballet du cabaret parisien depuis 1957 est décédée ce dimanche...

20 Minutes avec AFP

— 

«Féérie» était la dernière création de Doris Haug au Moulin Rouge.
«Féérie» était la dernière création de Doris Haug au Moulin Rouge. — JACQUES DEMARTHON / AFP

Doris Haug, maîtresse de ballet du Moulin Rouge depuis 1957, fondatrice de la troupe des «Doriss Girls» du mythique cabaret parisien, est décédée dimanche en région parisienne à l'âge de 87 ans, a annoncé mercredi la direction de la salle de spectacles.

La vedette des plus grands cabarets parisiens

Née en Allemagne en 1927, «Miss Doris», danseuse classique, avait débuté sa carrière dans les troupes de plusieurs opéras dont Stuttgart, Karlsruhe et Wiesbaden. Arrivée à Paris en 1952, Doris Haug a été l'une des vedettes de plusieurs cabarets comme le Bal Tabarin et la Nouvelle Eve.

En 1957, elle devient la chorégraphe et maîtresse de ballet du Moulin Rouge, et signera toutes les revues à plumes, avec leur légendaire tableau de french cancan. Actuellement à l'affiche, Féerie a été sa dernière création, mais elle préparait déjà une nouvelle revue.

Avec ses Doriss girls symbolisant les nuits parisiennes, la chorégraphe a donné de nombreux spectacles parallèlement à Londres, Vienne ou Tokyo. Au Moulin Rouge et sur d'autres scènes, Joséphine Baker, Maurice Chevalier et Charles Aznavour ont participé à ses ballets.