Plus de 500 ans après sa mort, Richard III va être inhumé à Leicester

ARCHEOLOGIE Le squelette du roi d’Angleterre avait été retrouvé en 2012 dans un parking…

B.Ch. avec AFP

— 

Reproduction du visage de Richard III réalisée à partir du crâne du roi d'Angleterre mort en 1485
Reproduction du visage de Richard III réalisée à partir du crâne du roi d'Angleterre mort en 1485 — Kippa Limited / Rex Fea/REX/SIPA

La date de l’inhumation de Richard III, roi d’Angleterre du XVe siècle dont le squelette a été retrouvé sous un parking en 2012, a été fixée jeudi au 26 mars 2015 dans la cathédrale de Leicester.

La cérémonie, qui sera retransmise en direct sur Channel 4, sera le point d’orgue d’une semaine consacrée au roi de sinistre réputation que des associations de passionnés s’efforcent de réhabiliter.

Trois jours de veillée funèbre

Les restes du dernier roi Plantagenêt seront transférés dans un cercueil de plomb le 22 mars à l’Université de Leicester. Ils partiront ensuite sur les lieux de la bataille de Bosworth où Richard III est mort en 1485, en traversant plusieurs villages emblématiques de l’ancien roi.

Le cercueil retournera dans la soirée à Leicester pour une veillée funéraire de trois jours, ouverte au public, invité à rendre hommage au dernier roi médiéval d’Angleterre.

La mauvaise réputation

Richard III, mort à l’âge de 32 ans après un court règne de deux ans, a été présenté par la dynastie des Tudor comme un tyran sanguinaire. Une réputation immortalisée par William Shakespeare.

Ses ossements ont été découverts en 2012 à Leicester lors de la construction d’un parking municipal et les analyses d’ADN ont confirmé que ce squelette voûté et présentant des blessures de guerre était bien celui du roi.

En mai, la Haute Cour de Londres a donné son feu vert à l’inhumation de Richard III à Leicester, mettant ainsi fin à une bataille engagée par des descendants du roi qui demandaient qu’il soit enterré à York (Nord).