Jazz à Juan: Stevie Wonder, une star de la soul en vedette

MUSIQUE Le festival se tiendra à Juan d'Antibes/Juan-les-Pins du 11 au 20 juillet…

20 Minutes avec AFP

— 

Stevie Wonder en concert à New York dans Central Park le 10 janvier 2013.
Stevie Wonder en concert à New York dans Central Park le 10 janvier 2013. — Media Punch/UNIMEDIA/SIPA

Le légendaire chanteur de soul et R&B Stevie Wonder honorera de sa présence la 54e édition du festival Jazz à Juan d'Antibes/Juan-les-Pins qui se tiendra du 11 au 20 juillet, et ne devrait pas être perturbée par les intermittents du spectacle.

«Toutes les dispositions nécessaires ont été prises auprès des diverses sociétés sous contrat qui travaillent avec nous (son, lumières, scène, etc.) pour assurer le bon déroulement du festival», ont affirmé à l'AFP les organisateurs.

Collectionneur de tubes et de Grammys

Stevie Wonder donnera deux concerts en France cet été: à Jazz à Vienne (le 14 juillet) et à Juan (le 18). A Juan, l'icône de 64 ans, de son vrai nom Stevland Hardaway Judkins, devenu aveugle quelques jours après sa naissance à la suite d'une erreur d'incubateur, collectionneur de tubes et de Grammy Awards (plus d'une vingtaine), se produira après une des plus belles voix masculines actuelles, l'imposant Gregory Porter.

La tonalité soul et funk sera donnée dès le début du festival avec le groupe Chic de Nile Rodgers, créateur d'un hymne galactique, le «Freak», et la Family Stone, sans son fondateur, Sly Stone, cependant. Un autre grand nom du style, Booker T. Jones, créateur du tube instrumental «Green Onions», sera aussi de la partie (le 16), à la tête de ses MG's, un rassemblement de requins de studio de Stax, l'autre label de R&B, créé à Memphis.

Les chanteuses également au rendez-vous

Les femmes, et principalement les chanteuses, seront au rendez-vous avec la spectaculaire blueswoman californienne Beth Hart (le 12), la très singulière vocaliste sud-coréenne Youn Sun Nah (le 13), découverte lors des «Jazz à Juan Révélations» en 2005, la bluffante Ecossaise Alex Hepburn (le 13), l'Américaine à la voix tamisée Stacey Kent (le 15), qui vient de rendre un hommage à la musique brésilienne dans son dernier CD, et la jeune Anglaise spécialisée dans la néo-soul, Joss Stone (le 16).