Les trois pépites musicales à suivre cet été

MUSIQUE Ils ont sorti un album, un EP, parfois même une seule chanson, à écouter sur les plateformes de téléchargement uniquement. «20 Minutes» vous a déniché trois pépites musicales à suivre...

Sarah Gandillot

— 

La Fonta sort Paradix, sur toutes les plateformes de téléchargement
La Fonta sort Paradix, sur toutes les plateformes de téléchargement — Sophie Mei Dalby & Marie Camille Denjean

Ils sont très peu connus (pour l'instant), ont sorti un album, un EP, parfois même une seule chanson, sur les plateformes de téléchargement uniquement. Ce sont les pépites du digital. Trois explorateurs de sons, trois bidouilleurs inventifs, qui œuvrent encore dans l'ombre mais que l'on a déniché pour vous. 20 Minutes vous conseille de les suivre. Dans très peu de temps, ils tiendront le haut de l'affiche. Et on vous aura prévenu... 

La Fonta, ParadiX

Avec son second album, produit par Andrew Claristidge (Acid Washed), La Fonta nous emmène au ParadiX. Un éden où le paradoxe est roi. Un au-delà rêvé où le corps et l'esprit aimeraient ne faire qu’un, surtout quand on est deux… La Fonta, est une chanteuse à corps et à cœur, avec «un esprit dedans et des sentiments», comme elle dit dans ses chansons. Elle chante sa poésie urbaine et viscérale. Sous sa langue les mots claquent, fouettent, craquent, crient, et leur musicalité, soudain, créent une musique nouvelle. Celle, unique, de La Fonta qui fiance alors l'élégance à la fantaisie. Sur des synthés pop et pétillants, elle développe ses introspections sensuelles et existentielles. Mais au détour d'un mot, d'une note, la légèreté s'en mêle. Les boîtes à rythmes viennent cadencer ses questionnements. A coups de doubles et de triples voix, la sienne, samplées dans sa chambre, La Fonta se répond en échos. Par la magie de l'informatique, l'autodidacte musicienne crée ses propres loops, et sa voix devient son plus bel instrument à trois ou quatre vents. Entre envolées mélodiques et poésie parlée, La Fonta crée des vignettes émotives proches du ParadiX.

Album à télécharger ici

Juliette Armanet, L'amour en solitaire

Après un premier album piano voix, Ma boucherie amoureuse, sorti en 2005, Juliette Armanet se réinvente et balance une chanson française électro ultra efficace dont les synthés sautillants rappellent ceux d'Eli et Jacno. Juliette Armanet n'a révélé pour le moment qu'une chanson sortie sur la dernière compile Colette «French Kiss» de son futur EP qui sortira à la rentrée. Mais quelle chanson! «L'amour en solitaire» est un tube en puissance. Le titre est d'ailleurs (très bien) produit par Yuksek. Juliette Armanet se sert de sa voix comme d’un instrument à part entière et elle le maîtrise sur le bout des doigts. Quant à ses textes, ils ne manquent ni d’humour, ni de fantaisie. Juliette Armanet est la digne héritière de Sébastien Tellier, Michel Berger, et William Sheller... Du beau monde. ce qui est toujours gage de qualité.

Pour écouter sa chanson «L'amour en solitaire», c'est ici

Poom, Les Voiles

«Poom», actuellement, se résume à cinq chansons. Quatre sorties l'année dernière. Et une, «Les Voiles», dont le clip céleste vient de débarquer sur YouTube. Une pépite qui fait monter l'excitation de voir arriver un album complet. Un tube disco-chic imparable. «Poom», c'est une fille Camille qui chante et un garçon, Siegfried, qui l'accompagne. Les deux se rencontrent en école d’art à Paris. Diplôme en poche ils décident de faire de la musique ensemble et créent «Poom». C'est heureux pour nous. Le duo s'inscrit dans la lignée de la French Touch (Daft Punk, Air, Phoenix) et de la chanson française (quelque chose de Barbara Carlotti dans la voix de Camille)… A suivre de très, très près.