Record de vente pour les cahiers de vacances

LIVRE Selon une étude GfK, les cahiers de vacances ont connu une année record en 2013 avec 4,2 millions d'exemplaires écoulés...

J.M.

— 

Une adulte aide un enfant à remplir son cahier de vacances.
Une adulte aide un enfant à remplir son cahier de vacances. — LEVY BRUNO/SIPA

Ça révise sec pendant l’été parmi les 12 millions d’écoliers, de collégiens et de lycéens français. La preuve? Les cahiers de vacances se portent bien. Selon une étude GfK, dans un marché du livre en recul en 2013, ces ouvrages ont connu une augmentation de leurs ventes: + 2,3 % de hausse du chiffre d’affaires et +2,6 % de hausse des volumes. Car il s’en est écoulé 4,2 millions d’exemplaires l’année dernière. Soit 200.000 de plus qu’en 2012.

Spider-Man et le zèbre Zou

Et les ados commenceraient à s’y mettre. Dans son étude, GfK note que maternelle et primaire participent respectivement à 27 % et 46 % du chiffre d’affaires de ce secteur en 2013. Mais l’institut note que «la plus forte croissance est enregistrée par les titres à destination du lycée» malgré une offre faible pour cette tranche d’âge.

Les cahiers de vacances présentant des personnages issus de licences progressent de +2,5 % en valeur. Parmi les licences en croissance, on trouve le zèbre Zou et Spider-Man. Pas de surprise, «les ventes de cahiers de vacances sont très concentrées sur la période de juin à mi-juillet.» Pourtant, il existe des vacances à Noël…