Les intermittents du festival d'Aix-en-Provence ont voté contre la grève

FESTIVAL Les intermittents ont voté mercredi soir à 79,60% contre la grève lors d'une consultation à bulletins secrets…

J.M. avec AFP
— 
Affiche brandie lors d'une manifestation des intermittents du spectacle à Montpellier, le 22 juin 2014.
Affiche brandie lors d'une manifestation des intermittents du spectacle à Montpellier, le 22 juin 2014. — NICOLAS GAILLARD/APERCU/SIPA

Les intermittents qui travaillent sur le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ont voté mercredi contre la grève à une large majorité, a-t-on appris auprès d'intermittents.

Les intermittents, qui demandent toujours que le gouvernement ne valide pas la nouvelle convention d'assurance-chômage, devaient se prononcer sur la question suivante  «Suite à la journée de grève nationale du 16 juin 2014 et au vu des propositions faites par le gouvernement le 19 juin 2014, êtes-vous pour ou contre la grève sur les représentations du Festival d'Aix ?»

«Nous avons conseillé aux intermittents de boycotter ce vote»

Ils ont voté à 79,60% contre la grève lors d'une consultation à bulletins secrets, interdite d'accès à la presse et au public (15,17 % de bulletins pour la grève; 4,97 % de bulletins blancs et 0,26% de bulletins nuls).

«Nous avons conseillé aux intermittents de boycotter ce vote, organisée par la direction (du festival)», a dénoncé Guigou Chenevier, de la coordination des intermittents et précaires d'Avignon, lors d'une manifestation d'information des intermittents et du public dans la Cité des Papes. Les intermittents d'Aix subissent «une pression monstrueuse» et le vote est «pipé», selon lui.

Un festival qui génère «quelque 65 millions d'euros de retombées économiques»

Le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, créé en 1948, est l'un des plus importants au monde et génère, selon l'organisation, «quelque 65 millions d'euros de retombées économiques, dont 30 millions environ sur le territoire du Pays d'Aix, fournissant notamment au secteur touristique local une fréquentation importante».