Une soprano remerciée par l'Opéra de Sydney pour des propos homophobes

CULTURE Dans ces déclarations parues en 2013,  la Géorgienne Tamar Iveri avait tenu des propos très injurieux sur les homosexuels...

J.M. avec AFP

— 

La soprano Tamar Iveri à Vienne, en 2010.
La soprano Tamar Iveri à Vienne, en 2010. — Ronald Zak/AP/SIPA

La soprano géorgienne Tamar Iveri, qui chanta avec Natalie Dessay dans La Bohème à l'Opéra Bastille de Paris, a été remerciée lundi par l'Opéra de Sydney pour des propos homophobes publiés sur sa page Facebook.

Dans ces déclarations parues en 2013, Tamar Iveri avait tenu des propos très injurieux sur les homosexuels en s'élevant contre la tenue d'un défilé gay à Tbilissi le jour où un service orthodoxe honorait les soldats géorgiens morts en Afghanistan. La chanteuse a retiré ces propos et présenté des excuses mais l'Opéra de Sydney était sous pression après des appels au boycottage de la saison et à l'annulation des abonnements.

Son mari aurait diffusé le texte à son insu

Les propos de la soprano, qui devait tenir le rôle de Desdemone dans l'Otello de Verdi à partir du 5 juillet, sont «inadmissibles», a estimé Opera Australia dans un communiqué sur Facebook. Tamar Iveri affirme que son mari, «profondément religieux», a «considérablement» modifié un texte qu'elle avait écrit à propos du défilé gay de Tbilissi et l'avait diffusé à son insu sur sa page Facebook. «Ce texte ne reflète pas mon opinion», a-t-elle assuré.

Une pétition en ligne réclamant que le visa de travail en Australie de Tamar Iveri lui soit retiré a récolté 4.500 signatures.