PLAYLIST. Le metal pour les nuls en cinquante titres

MUSIQUE A l’occasion du Hellfest 2014, «20 Minutes» avait demandé à Nicolas Gricourt de Radio Metal et à Eric Cambray de Metalorgie.com, quelle était leur playlist idéale pour faire découvrir le genre musical à des non-initiés…

Anaëlle Grondin
— 
Steve Harris, bassiste et fondateur du groupe de heavy metal britannique Iron Maiden, sur scène au Colorado aux Etats-Unis, le 13 août 2013.
Steve Harris, bassiste et fondateur du groupe de heavy metal britannique Iron Maiden, sur scène au Colorado aux Etats-Unis, le 13 août 2013. — Brandon Marshall/Music /REX/SIPA

Vous imaginez le cri d’un chat la queue coincée dans une porte lorsque quelqu’un vous dit qu’il écoute du metal? Pas forcément! Il y en a pour tous les goûts dans ce genre musical. Nicolas Gricourt, directeur des programmes et rédacteur en chef de Radio Metal, l’assure: «Il existe d’innombrables variantes, genres et sous-genres comme le folk metal, le funk metal, le néo metal, le metal atmosphérique, le cyber metal… au point qu’il est impossible de tous les répertorier avec précision».

Parce que le metal est fédérateur mais méconnu du grand public, Nicolas Gricourt de Radio Metal et Eric Cambray, fondateur du webzine Metalorgie, ont gentiment accepté de concocter pour 20 Minutes une playlist «découverte» (très subjective, mais très variée).

* Les 15 premiers titres ont été sélectionnés par Radio Metal et les 40 suivants par Metalorgie.

Pour aller plus loin, cinq références décryptées par Nicolas Gricourt:

Metallica – «One»

Metallica est le groupe de metal le plus populaire. Il vient d’un genre rapide et agressif que l’on appelle le thrash. Son «Black Album» (1991) fait partie des albums les plus vendus au monde tous genres confondus. La chanson «One», épique et viscérale, démarre comme une ballade et finit de manière apocalyptique. C’est un peu le «Stairway To Heaven» (Led Zeppelin) du metal.

Iron Maiden – «Fear Of The Dark»

S’il y a bien un groupe qui montre à quel point le metal peut être fédérateur, c’est Iron Maiden. Un groupe qui a conquis son immense base de fans grâce à une imagerie forte et des concerts à la scénographie spectaculaire, mais aussi un répertoire rempli d’hymnes. «Fear Of The Dark» est un bon exemple.

Black Sabbath – «Black Sabbath»

Avec sa musique lourde, son imagerie sombre, Black Sabbath reste encore plus de 40 ans après une source d’inspiration énorme pour les musiciens de metal. Grâce à cette chanson, ils ont popularisé le triton, un intervalle de notes en trois tons, qualifié au Moyen Âge de «diable dans la musique» pour sa sonorité sinistre.

Dream Theater – «A Change Of Seasons»

Le metal progressif est un genre dans lequel on range des artistes et des musiques aux structures complexes et/ou inhabituelles. Une étiquette large mais souvent accompagnée d’une certaine virtuosité et technicité. Dream Theater s’est assurément imposé comme le chef de file du genre.

Gojira – «Liquid Fire»

Il y a tout un pan du metal que l’on qualifie d’extrême: essentiellement le black metal et le death metal, et leurs variantes, caractérisés par une musique violente et une voix saturée. Gojira est un groupe de death metal français en train d’acquérir un impressionnant succès international. Il a notamment joué en première partie de Metallica au Stade de France en 2012.

Pour aller encore plus loin, n’hésitez pas à vous plonger dans l’excellente série documentaire «Story of Metal» (4 DVD, 49,99 euros), qui retrace l’histoire du mouvement musical et son évolution avec les plus grandes légendes du metal.