Coeur de pirate: «Je chante Mistral Gagnant à ma fille»

MUSIQUE La chanteuse canadienne reprend Mistral Gagnant sur un album hommage à Renaud rassemblant la fine fleur de la chanson française...

Sarah Gandillot
— 
Coeur de pirate fait partie de la bande à Renaud.
Coeur de pirate fait partie de la bande à Renaud. — Barbara d'Alessandri

Coeur de pirate fait partie de «La bande à Renaud». Celle qui rend hommage au chanteur à bandana rouge sur un album regroupant ses chansons les plus connues. Avec elle, Jean-Louis Aubert, Benjamin Biolay, Carla Bruni, Benabar, Alexis HK, Grand Corps Malade, Renan Luce ou Disiz…

En quatorze titres aux allures de best of (Mistral gagnant, Laisse béton, Hexagone, Dès que le vent soufflera, En cloque, Manu), plusieurs générations rendent hommage à la plume du chanteur. Parmi eux, Coeur de Pirate qui reprend Mistral Gagnant. Elle nous parle de Renaud:

«Pour moi, Renaud, c’est la base de la chanson française. Un classique. Je l’ai découvert enfant. Mes parents écoutaient Morgan de toi. Je me suis vraiment plongée dedans à l’adolescence. Renaud parvient, dans ses textes à exprimer des sentiments qui transcendent les générations. C’est pour ça que reprendre ses chansons aujourd’hui me semble naturel. Elles n’ont pas vieilli. C’est le cas de «Mistral gagnant», que je reprends sur l’album. Cette chanson me chamboule. Je ne me voyais vraiment pas chanter autre chose. J’ai de la chance que ce soit tombé sur moi. Tout le monde la voulait.

Je la chante à ma fille. Quand on est parent, ce texte ne peut que bouleverser. Ce lien magnifique, unique, que l’on peut avoir avec son enfant, il le décrit comme personne. Personne n’a jamais écrit une chanson qui parle de ça si justement, sans être neuneu. C’est quelque chose que je vis et ressens au quotidien donc je suis heureuse de pouvoir le transcender avec une chanson. D’autant que cette mélodie forte est faite pour moi qui joue du piano!»