VIDEO. Céline Tran ou la nouvelle vie de Katsuni

INTERVIEW Katsuni et le porno, c'est fini. Céline Tran a tourné la page, sort une bande dessinée et rêve de cinéma. Elle raconte...

Julien Ménielle

— 

Katsuni
Katsuni — capture d'ecran

«Je ne vais pas gifler ceux qui continuent à m’appeler Katsuni, mais…» Mais Céline Tran a tourné la page. Sans remords ni regrets, la jeune femme a repris son patronyme et a fait du sport, beaucoup de sport. «Pour reprendre possession de mon corps», raconte-t-elle, avant de quitter Los Angeles, où vivait l’actrice X, pour revenir en France et prendre un nouveau départ. Au programme: comédie, bande dessinée et bientôt cinéma, elle l’espère. Car il faut bien trouver un moyen d’utiliser l’énergie qu’elle ne dépense plus dans les tournages, et qui stagne en elle comme «une boule de feu». Céline Tran raconte sa nouvelle vie.

Vidéo: Jonathan Duron

En attendant son premier rôle dans un long-métrage au cinéma, l’ancienne étudiante en lettres a donc repris sa plume pour co-écrire avec RUN le sixième volet de la série DoggyBags, chez Ankama. La BD, nommée Heart breaker, est dans la veine de Grindhouse, diptyque de films ultra-violents signés Quentin Tarantino et Robert Rodriguez et met en scène une héroïne nommée Celyna. Coïncidence? Pas vraiment.

Vidéo: Jonathan Duron

Après avoir campé le personnage de la baronne dans la saison 4 du «Visiteur du Futur» de François Descraques, et pour se faire la main avant le septième art, Céline a tourné un teaser sous la forme d’une bande-annonce pour le lancement de Heart breaker. La suite de l’aventure s’écrira dans les salles obscures, mais pas seulement: «Quand on a fini la BD, avec RUN on s’est dit qu’en fait c’était une énorme intro. Il y aura sûrement une suite.»

>> Découvrez le teaser vidéo de Heart breaker en cliquant ici