Cachez ce ventre que je ne saurais voir

Alice Antheaume

— 

no credit

Quand les actrices de séries télé tombent enceintes, c’est la plaie et la galère pour les scénaristes. Comment font-ils pour faire passer la pilule aux téléspectateurs ?

Dans «Desperate Housewives», la caméra joue à cache-cache avec Maria Cross (Photo ABC), la psychorigide Bree Van De Camp. Enceinte jusqu’au cou dans la vraie vie, elle déambule pourtant droite comme un piquet le long des allées de Wisteria Lane, grâce aux pots de fleur subtilement placés pour cacher le ventre censuré. Alors que le réalisateur multiplie les plans de biais, on s’amuse à guetter la prochaine plongée avortée sur son décolleté qui, malgré tout, a pris trois tailles depuis la première saison.

Dans «Sex and the City», l’avocate Miranda Hobbes, incarnée par Cynthia Nixon, tombe enceinte. Coïncidence ou pas? L’actrice l’était aussi. Il y a fort à parier que les scénaristes se sont adaptés à la situation. La maternité du personnage est d’autant plus cocasse qu’elle prend le contre-pied de ce que déclarait l’avocate hyperactive dans la première saison : «Je ne peux pas me permettre d'avoir un bébé. Je pourrais à peine trouver le temps de programmer un avortement » ou «la fellation, c’est un don du ciel: on s’éclate sans peur de tomber enceinte!».

Dans «Melrose Place», le scénario de la série ne s’adapte pas aux kilos des actrices. En 1996, les producteurs résilient le contrat d’Hunter Tylo, apprenant qu’elle est enceinte. Rondeurs incompatibles avec un rôle de femme fatale? L’actrice porte plainte et gagne son procès contre Aaron Spelling. Mais elle n’aura pas mis les pieds sur le plateau.

Dans «Alias», voir Jennifer Garner tabasser ses ennemis avec son bidon en guise de bouclier est tordant. La maternité de l’actrice a vite été recyclée: Sydney Bristow, le personnage de la série, est décrétée enceinte elle aussi. Les scénaristes décideront même de lui faire perdre les eaux en pleine mission, dans la cinquième saison. Et pour continuer les bastons en talons aiguilles, deux recrues glamour, c'est-à-dire deux autres actrices non enceintes, sont arrivées en renfort.

Dans «Prison Break», Sarah Wayne Callies, qui joue le docteur Sara Tancredi, vient d’annoncer qu’elle attendait un enfant. Restera dans la série? Restera pas? L’actrice est lucide: «vous ne pouvez pas savoir en lisant un script si ce sera votre dernier ou pas. Mais je n’ai pas peur, déclare-t-elle ici. Je leur serai toujours reconnaissante, même si l’aventure s’arrête la semaine prochaine».