Le Théâtre national de Chaillot programme «Oh boy» en soutien à la pièce pour jeune public

SPECTACLE La pièce, qui aborde le sujet de l’homosexualité, a été déprogrammée récemment à plusieurs reprises...

J.M. avec AFP

— 

Le théâtre national de Chaillot, à Paris.
Le théâtre national de Chaillot, à Paris. — Eye Ubiquitous / Rex Fe/REX/SIPA

Le Théâtre national de Chaillot a décidé de programmer en novembre Oh boy, pièce jeune public d'Olivier Letellier qui évoque l'homosexualité, en butte à plusieurs déprogrammations, pour manifester son «soutien face à une régression inacceptable», selon son directeur Didier Deschamps. «Je suis particulièrement choqué que cela se passe dans l'institution publique, en lien avec des rectorats», a souligné le directeur du Théâtre national de Chaillot, qui renforce la saison prochaine sa programmation jeune public.

Couronné par un Molière en 2010

Oh boy, d'après le roman pour la jeunesse de Marie-Aude Murail paru en 2000, a été couronné par un Molière en 2010. La pièce a été déprogrammée récemment à plusieurs reprises en région parisienne (Le Perreux-sur-Marne, Saint-Maur-des-Fossés, Bonneuil-sur-Marne). A Bonneuil-sur-Marne, une note de l'inspection académique de Créteil avait empêché la venue des scolaires. La directrice académique avait dit espérer un contexte apaisé, après une «journée de retrait» suivie par des parents d'élèves.

La pièce, qui aborde le sujet de l'homosexualité dans une fratrie, a semble-t-il pâti de la polémique sur une prétendue introduction de la théorie du genre à l'école qui faisait rage au début de l'année.

«Une frilosité des élus»

Le Syndeac, qui regroupe les employeurs des entreprises du spectacle, s'est dit inquiet des «tensions sur la liberté de création». «Un certain nombre de spectacles sont attaqués sur leur contenu, il y a une frilosité des élus qui sont très sensibles aux réactions de certains spectateurs», remarque Madeleine Louarn, présidente du Syndeac. «On a besoin d'être vigilant et de faire barrage. Il y a une régression réelle sur certains thèmes. Oh boy est un spectacle qui a été vu des milliers de fois et tout à coup pour quelques éléments qui se crispent, on voit une sorte de censure qui s'effectue, alors que c'est un spectacle qui tourne depuis des années, qui a eu un succès considérable».

Oh boy sera donné au Théâtre national de Chaillot du 14 au 23 novembre. Oliver Letellier travaille régulièrement avec le Théâtre de Chaillot, qui y a donné La Scaphandrière et Un chien dans la ville, deux autres pièces jeune public.