Musée Picasso: Le ministère de la Culture met un terme au mandat d'Anne Baldassari

CULTURE Aurélie Filippetti s'est appuyée sur le rapport de l'IGAC qui pointe «un climat de travail extrêmement dégradé et une profonde souffrance au travail» pour prendre sa décision...

J.M.

— 

Le musée Picasso, à Paris, le 6 mai 2014.
Le musée Picasso, à Paris, le 6 mai 2014. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a mis fin au mandat d’Anne Baldarassi à la tête du musée Picasso, a déclaré le ministère dans un communiqué. La raison? Un rapport de l’Inspection générale des affaires culturelles qui pointe «un climat de travail extrêmement dégradé, une profonde souffrance au travail et une atmosphère anxiogène mettant en danger les agents» au sein de l’établissement.

Interrompre «le processus d’aggravation du climat social»

Dans ce rapport, l’IGAC indique qu’il «appartient donc à la tutelle de prendre les mesures urgentes nécessaires à l’interruption du processus d’aggravation du climat social et permettant de mettre en place un management efficace et cohérent dès à présent». Aurélie Filippetti a donc décidé d’écarter Anne Baldarassi du poste. Mais «par respect pour [son] travail scientifique», «la Ministre lui a proposé de réaliser l’accrochage de la collection pour la réouverture du musée, sans différer pour autant la nomination d’un nouveau président», précise le communiqué.

Le président devrait être désigné dans les semaines à venir et sera choisi, comme le prévoient les statuts de l’établissement, «en raison de ses compétences scientifiques», c’est-à-dire au sein du corps des conservateurs du patrimoine, ou de corps scientifiquement comparables. L’intérim de la présidence est confié à Jérôme Bouët, Inspecteur général des affaires culturelles, membre du conseil d’administration du musée.

«Ouverture en septembre 2014 dans un climat serein et apaisé»

Objectif du futur président fixé par le ministère: «Permettre l’ouverture du musée au mois de septembre 2014 dans un climat serein et apaisé.» A la tête du musée Picasso depuis huit ans et demi, Anne Baldassari a mené l’agrandissement de cet établissement, fermé depuis cinq ans pour travaux. Mais ses méthodes de management étaient de plus en plus contestées, entraînant une série de démissions.

Situé dans le Marais, à Paris dans le 3e arrondissement, le Musée Picasso compte plus de 5.000 œuvres et plusieurs dizaines de milliers de pièces d’archives.