Dècès de H.R. Giger, à l'origine du design de la créature Alien

DECES Le Suisse Hans Rudi Giger est mort à l’âge de 74 ans des suites d’une chute…

J.M.

— 

Hans Rudolf Giger, en 2013, à Gruyeres.
Hans Rudolf Giger, en 2013, à Gruyeres. — JOFFET EMMANUEL/SIPA

Hans Rudolf Giger est décédé à l’âge de 74 ans, a annoncé le site de la télévision publique allemande SRF. Le Suisse plasticien, graphiste et illustrateur, créateur du design d’Alien, est mort lundi des suites d’une chute…

Alien et le projet Dune

H.R. Giger a acquis une notoriété en dessinant le design d’une créature mythique du cinéma fantastique, celui de l’Alien, qui va poursuivre le lieutenant Ellen L. Ripley (incarnée par l’actrice américaine Sigourney Weaver) durant quatre longs-métrages. C’est le réalisateur Ridley Scott qui avait porté son choix sur Giger après avoir vu ses œuvres mélangeant éléments organiques et structures mécaniques. L’Alien a été inspiré par l’une des lithographies surréalistes de Giger, intitulée Necromon IV. Ce personnage vaudra à H.R. Giger de recevoir en 1980 l’Oscar des meilleurs effets visuels.

Avant Ridley Scott, ce n’était pas la première fois que le cinéma faisait appel à lui et à ses visions ténébreuses. En 1974, Alejandro Jodorowsky avait pour désir d’adapter Dune, le roman de science-fiction de Frank Herbert. Le réalisateur franco-chilien avait ainsi demandé à Jean Giraud (Moebius) comme à Giger de travailler sur l’univers visuel du film. Mais le projet a capoté.

Des pochettes d’albums

Parmi ses autres œuvres, on lui doit aussi en 1973 la couverture macabre de l’album Brain Salad Surgery du groupe Emerson, Lake & Palmer. «Au milieu des années 1970, il y avait plein de tentatives pour choquer le public», racontait Emerson, l’un des membres du groupe de rock progressif. «On essayait de choquer sur scène, dans l’art visuel et dans la musique, on essaie de repousser les limites. On avait choisi ce visuel parce qu’il poussait l’art des couvertures d’album à leur extrême.» N’empêche, le pénis qui y figurait à l’origine a dû être ôté par l’artiste…

Autre pochette réalisée par Giger, en 1981, celle du premier album solo de Debbie Harry, la chanteuse du groupe Blondie. Sur KooKoo, son visage apparaît transpercé par des pointes, entre modèle d’une séance d’acupuncture et fakir intergalactique. Le plasticien passe même derrière la caméra pour réaliser deux vidéo-clips de morceaux de l’album: «Now I Know You Know» et «Backfired».

Giger a collaboré avec de nombreux autres artistes de la musique, de Magma à Mylène Farmer. Cette dernière lui avait notamment commandé une gigantesque statue d’inspiration égyptienne comme élément du décor de sa tournée en 1999.

Giger était né en 1940 à Chur, en Suisse. En 1962, à Zürich, il s’est lancé dans des études d’architecture et de design industriel. En 1998, il a acheté le château Saint-Germain, à Gruyères, en Suisse pour le transformer en musée exposant ses œuvres, du début des années 1960 jusqu’à nos jours.