Doodle: Google rend hommage à la pionnière du féminisme Olympe de Gouges

CULTURE Google consacre son Doodle du jour à l’auteure française de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791…

A.L.

— 

Le Doodle du 7 mai 2014 rend hommage à Olympe de Gouges
Le Doodle du 7 mai 2014 rend hommage à Olympe de Gouges — Google

Il y a 266 ans naissait Olympe de Gouges. Le Doodle de ce 7 mai 2014 rend hommage à celle que l’on considère aujourd’hui comme l’une des premières théoriciennes du féminisme. Une reconnaissance du géant du Net alors que son nom était arrivé en tête de la consultation pour désigner les personnalités qui devaient entrer au Panthéon en 2014, avant que le choix ne se porte finalement sur les résistantes Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Antonioz.

«La femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune», avait réclamé en 1791 Olympe de Gouges, née Marie Gouze en 1748 à Montauban, rebaptisée Olympe de Gouges à son arrivée à Paris où elle devient l'une des figures féminines de la Révolution française. En réponse à la Constitution du 3 septembre 1791 qui excluait les femmes du droit de cité, elle avait rédigé la fameuse Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, dans laquelle elle écrivait également en préambule, à l'adresse de Marie-Antoinette: «Défendez ce sexe malheureux et vous aurez bientôt pour vous une moitié du royaume, et le tiers au moins de l'autre».  

Olympe de Gouges est condamnée à mort en 1793 pour avoir offert son appui aux Girondins au lendemain des journées de mai et juin. Elle monte sur l'échafaud le 3 novembre 1793. Elle avait 45 ans.