Des œuvres inédites d’Andy Warhol retrouvées sur des disquettes

ART Le musée Andy Warhol de Pittsbugh vient de redécouvrir une série d’œuvres numériques créées en 1985 par le pape du Pop Art…

Anne Demoulin
— 
La célèbre boîte de soupe Campbell d'Andy Warhol, version Amiga
La célèbre boîte de soupe Campbell d'Andy Warhol, version Amiga — The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc

Le musée Andy Warhol de Pittsbugh vient de découvrir dans ses archives une série d’œuvres signées du pape du Pop Art. Il s’agit d’œuvres réalisées sur un ordinateur Amiga, enregistrées sur des disquettes. L’obsolescence du format des disquettes empêchait jusqu'ici d’y accéder…

Andy Warhol a participé en 1985 au lancement de l’ordinateur Amiga de Commodore. On y voit Andy Warhol faire une démonstration des capacités de la machine en réalisant un portrait de Debbie Harry, la chanteuse du groupe Blondie.

Lorsque l’artiste Cory Archangel tombe sur l’extrait, il contacte en 2011 le musée Warhol, persuadé que le portrait de la chanteuse n’est pas le seul à avoir été créé sur ordinateur par le pape du Pop Art.

Cory Archangel prend contact avec le Musée Andy Warhol de Pittsburgh. Un contrat liait Warhol à la société Commodore, qui commercialisait l’Amiga. Il retrouve des disquettes, sans réellement en connaître le contenu. Le Carnegie Mellon University Computer Club a permis de récupérer les fichiers. Il a fallu ensuite reconvertir les images de telle sorte qu’elles puissent être affichées à l’aide d’un logiciel actuel.

Andy Wahrol a revisité plusieurs de ses classiques comme Marilyn Monroe ou la boîte de soupe Campbell pour Amiga. «On ne peut qu’imaginer comment Warhol aurait utilisé les technologies qui nous semblent si banales aujourd’hui», a commenté le directeur des archives du musée.