L'Irak invité spécial au festival de Sundance

— 

 
  — no credit

L’Irak s’invite dans l’Utah. Deux films sur la guerre en Irak «Grace is Gone» et le documentaire «No End In Sight» ont en effet été récompensés samedi au festival 2007 du film indépendant de Sundance aux Etats-Unis.

«Grace is Gone», drame dans lequel John Cusack joue le rôle d'un père de famille patriote dont la femme a été tuée en service en Irak et à qui il revient d'annoncer la nouvelle à leurs enfants, a remporté le prix du meilleur scénario et du public. Son réalisateur, James Strouse, a raconté qu'on lui demandait sans cesse si le film était un plaidoyer pour ou contre la guerre en Irak. Il a simplement répondu : «C'est un film en faveur de l'Amérique». «Mon espoir c'est que de quelque bord que vous soyez, vous soyez touché», a-t-il dit.

Le documentaire «No End In Sight» a remporté lui, un prix spécial du jury, pour avoir «montré clairement des décisions politiques erronées ayant conduit au fiasco catastrophique de l'invasion et de l'occupation américaine en Irak». Le réalisateur, Charles Ferguson, a dit avoir voulu faire un film montrant comment la politique des Etats-Unis «nous a réellement conduits dans cette situation terrifiante».

Pièce maîtresse d'une fondation culturelle lancée par Robert Redford en 1981, le festival qui a duré dix jours, est devenu un rendez-vous majeur de la profession. 122 longs métrages étaient au programme, et 25 pays représentés.