Pasolini rate son entrée au Français

©2006 20 minutes

— 

Pasolini à la Comédie-Française ? Voilà de quoi faire trembler le Vieux-Colombier (Paris 6e), où Marcel Bozonnet monte Orgie jusqu'au 24 février. Un couple revendique des désirs exaltés et défie la mort via des jeux érotiques extrêmes. Entre la brutalité des actes et les éclairs de poésie rageuse, mettre en scène cette pièce n'est pas une mince affaire. Mais le faire de manière aussi réaliste étouffe le verbe au profit de l'action. D'autant que si Alain Fromager est remarquable de violence sourde et volcanique, Cécile Brune lui oppose un jeu trop appliqué pour y croire. Ne reste alors que l'apparition finale de Lucile Arché pour être troublé. A quinze minutes de la fin, c'est un peu tard.

Ch. L.