Les nouvelles aventures de Corto Maltese

C. L.

— 

Douze ans après la mort d’Hugo Pratt, «Corto Maltese est sur le point de reprendre la mer». C’est ce qu’annoncent, jeudi, ses ayants droits dans les colonnes du «Figaro littéraire».

«Hugo m’a souvent confié qu’il souhaitait voir Corto poursuivre ses aventures après sa mort», précise avant toute chose Patricia Zanotti qui fut l’amie du dessinateur et qui est sa légatrice universelle. Après plusieurs années de réflexion, avec le directeur général de la société Cong Pietro Gerosa et Louis Delas le patron des éditions Casterman sur la manière la plus adéquate de faire revivre le célèbre marin, Patricia Zanotti s’esty décidé pour la jeunesse de Corto.

L’idée, explique-t-elle au «Figaro» est de raconter les années d’apprentissage du marin, de combler le trou entre «La Jeunesse de Corto» qui se passe en 1905 et «La ballade de la mer salée» (1913).

Pour cela deux auteurs, dont l’identité est encore secrète, sont au travail.

Avec l’espoir qu’un album voit le jour «dans environ deux ans».

Reste à espérer que le résultat sera meilleur que la reprise, il y a quelques années, des «Scorpions du désert».