Les 30 Deniers en BD: une nouvelle saga occulte chez Delcourt

BD Les auteurs de « L’Histoire secrète » publient une nouvelle série mélant thriller et ésotérisme...

Olivier Mimran

— 

«Les 30 deniers» (extrait)
«Les 30 deniers» (extrait) — J.-P. Pécau, Igor Kordey & éd. Delcourt

Vous avez apprécié Da vinci code ? Vous allez adorer Les 30 deniers! La nouvelle série BD des auteurs d’Empire et de L’Histoire secrète, un gros succès de l’éditeur Delcourt, comprend en effet tous les ingrédients qui ont fait du livre de Dan Brown un best-seller mondial: une bonne dose de sciences occultes, un soupçon de complot millénaire et un zeste de jeux de pouvoir… Ajoutez à cela le savoir-faire du scénariste Jean-Pierre Pécau, ex-prof d’histoire, ex-concepteur de jeux de rôle, conjugué à l’immense talent du dessinateur croate Igor Kordey (Predator, Star wars, New X-Men) et vous obtenez un des probables cartons BD du printemps.

Le prix de la trahison

Le premier tome, «Savoir» (la série en comptera quatre), installe l’intrigue puisqu’il débute il y a plusieurs décennies à Jérusalem, où  seraient apparus des individus apparemment doués de pouvoir paranormaux inexpliqués. Tout ce que savent les initiés, c’est que ces pouvoirs seraient liés à des pièces de monnaie antiques: les 30 deniers que Judas Iscariote reçut de Rome pour avoir trahi le Christ! Puis on bascule de nos jours, à Paris, où un ancien gradé des services spéciaux cherche un remède pour contrer la tumeur qui condamne sa petite fille. Quand il est mis en relation avec une «guérisseuse» en possession d’un des fameux deniers, Yann Gral met le pied dans un engrenage dont il lui sera difficile de sortir…

Extrait«Les 30 deniers»

Mitterrand et De Grossouvre

Captivant car mené à 100 à l’heure, ce récit regorge de scènes d’action dignes d’une superproduction hollywoodienne. Mais s’il fascine, c’est aussi parce qu’il s’articule autour de sujets éternellement sulfureux comme les accointances –supposées- entre hommes de pouvoir et sociétés secrètes. Le scénario de J.-P. Pécau excelle en la matière, qui convoque même le président Mitterrand et son conseiller au destin tragique, François de Grossouvre! On est, du coup, tellement happé par l’histoire qu’on se trouve profondément frustré à l’idée de devoir attendre les prochains épisodes pour en connaitre le dénouement. Heureusement pour nous, Pécau et Kordey sont productifs: le second volume, «Oser», sortira en juin. Et les suivants, «Vouloir» et «Garder le silence», en septembre et décembre 2014.

«Les 30 deniers» tome 1: «Savoir», de J.-P. Pécau & Igor Kordey - éd. Delcourt – 14,95€