Frankie Knuckles, légende de la house music, est décédé à 59 ans

MUSIQUE Ce DJ était considéré comme l'un des parrains de la house music... Des rappeurs américains du Wu-Tang Clan au musicien électro français Agoria, les hommages se sont multiplés dans le monde...

Joel Metreau
— 
Frankie Knuckles au Pacha, à Ibiza, en 2012.
Frankie Knuckles au Pacha, à Ibiza, en 2012. — Steve Black / Rex Featu/REX/SIPA

Frankie Knuckles, considéré comme « le parrain de la House Music », est décédé le 31 mars à l’âge de 59 ans. Ce pionnier du clubbing a été retrouvé mort dans sa maison. Il serait décédé des suites de complications lié au diabète selon Billboard.

Une figure du clubbing à Chicago

Né dans le Bronx en 1955, il a commencé sa carrière de DJ en jouant de la soul et de la disco au Continental Baths, à New York, avec une autre légende, Larry Levan. En 1977, il parti s’installer à Chicago, où il devient DJ résident au Warehouse, puis au Power Plant. Dans cette ville, il devient une des figures importantes de la scène locale du clubbing. Au départ devant un public de clubbers constitué en majorité de Noirs et de gays, il commence à étendre son influence. Alors que la disco passe de mode, il s'amuse avec les morceaux, en les rééditant ou en y ajoutant des boites à rythmes.

Michael Jackson, Diana Ross ou Chaka Khan...

Ce DJ prolifique et remixeur de génie a fondé sa propre maison de productions, Def Mix Productions, avec David Morales. Il a travaillé avec les artistes pop et soul comme Michael Jackson, Diana Ross ou Chaka Khan. Frankie Knuckles avait aussi remixé les chansons de nombreux artistes comme Depeche Mode et Whitney Houston. Parmi ses productions, les morceaux «Your Love», «Baby wants to ride» et «The Whistle Song» sont devenus des classiques de la house music.



En 2004, la mairie de Chicago avait rebaptisé une rue de la ville en son nom, près du Warehouse.



Les hommages du Wu Tang Clan, d'Agoria, de David Morales

Sur Twitter, de nombreuses personnalités et musiciens lui ont rendu hommage: Wu Tang Clan, Gilles Peterson, Roger Sanchez...  L'Américain David Morales s’est dit «dévasté» par la mort de «son cher ami», tandis que le producteur Questlove Jenkins estimait que «c'était le DJ à qui tous les DJ voulaient ressembler». Le musicien électro français Agoria lui a aussi rendu hommage.

I am devastated to write that my dear friend Frankie Knuckles has passed away today. Can't write anymore than this at the moment. I'm sorry.
— David Morales (@DJDavidMorales) April 1, 2014

 

 

jesus man. Frankie Knuckles was so under-appreciated. he was the dj that dj's aspired to be. true dance pioneer.
— Questlove Jenkins (@questlove) April 1, 2014

 

All my thoughts and love to Frankie Knuckles https://t.co/UIoD3I0FiF
— AGORIA (@agoriamusic) April 1, 2014

 

 

R.I.P FRANKIE KNUCKLES .....PEACE ..ALL PRAISES DUE WUTANG
— Wu Tang Clan (@WuTangClan) April 1, 2014