Semaine de la langue française: «S’enrêver», «tournipoter»… Les nouveaux mots auxquels vous avez échappé

NÉOLOGISMES abrice Bouscarat a remporté, avec «escargoter», le concours d’invention de mots lancé pour la Semaine de la Francophonie (et il en a des tonnes en réserve)…

Christine Laemmel

— 

Illustration dictionnaire.
Illustration dictionnaire. — CHARLOTTE GONTHIER/20 MINUTES

Dermatologue en région parisienne, Fabrice Bouscarat est avant tout un «mot-portuniste» sur bicyclette. Comprenez, un inventeur de syllabes, de mots et de phrases, qui laisse venir à lui ses idées pendant ses 120km de vélo hebdomadaires. Le 24 mars, ce cinquantenaire a remporté le défi «Inventez le mot de la semaine» organisé à l’occasion de la Semaine de la Francophonie, grâce à «escargoter», qu’il définit comme «prendre son temps». Complètement «à la ramasse» dans son emploi du temps surchargé, il a tout de même pris le temps de nous livrer ses autres néologismes, des «mots qui lui sont venus comme ça.».

>> Vous êtes aussi inspiré que Fabrice? Quel(s) mot(s) manque-t-il à la langue française? Donnez-nous vos idées dans les commentaires ci-dessous ou via contribution@20minutes.fr

«S’enrêver»: «S’embarquer dans un rêve éveillé (en général contre son gré…).»

«S’engeeker»: «Devenir la victime d’une addiction insidieuse caractérisée par l’envie permanente de posséder et d’utiliser l’appareil électronique dernier cri. Exemple: Il s’était tellement engeeké qu’il était incapable de converser avec la femme qui lui faisait face autrement que par SMS.»

«Tournipoter»: «Tourner autour du pot»

«Poésime»: «Animal textuel hermaphrodite issu du croisement d’un poème mâle et d’une poésie femelle. A la première lecture il a le poil rêche de son géniteur mais à la deuxième il dévoile l’infinie douceur de sa génitrice. Ce n’est qu’à la troisième qu’il révèle toutes ses qualités.»

«Procrastideadlineur»: «Mot franglais de la pire espèce désignant un repousseur d’échéance (procrastineur de deadlines).»

«Mot-portuniste»: «Usurpateur capable d’inventer des néologismes totalement démagogiques pour parvenir à sa fin.»

«Paté-cadeau»:

«Cadeau de sable éphémère

Offert en forme de

Chateau de sable à sa mère

Par un enfant fier de

Montrer son savoir-faire…»

«S’épavanouir»: «S’épanouir en se pavanant au point de s’évanouir au bout d’un certain temps.»

«Musicamicalement»: «Adverbe clôturant une missive entre amis musiciens.»