La mémoire en noir et blanc

©2006 20 minutes

— 

« La petite-fille de François Mauriac fait du cinéma », titrait France Soir à l'époque. Anne Wiazemsky raconte sa rencontre avec Robert Bresson en 1965. A 17 ans, elle est l'héroïne du film Au hasard Balthazar. Le temps d'un été, le tournage met au jour la relation, faite de manipulation, de sadisme et de séduction, entre la jeune fille pas si candide, et son pygmalion. Se dessine en filigrane, bien avant qu'elle ne devienne l'égérie de Godard, une époque où les femmes peinaient à s'émanciper. Le texte, vivant, a le petit goût de madeleine du cinéma de ces années-là, qui fait lire le roman en noir et blanc.

K. P.

Jeune fille, d'Anne Wiazemsky (Gallimard).