Un vieil instrument à vent chinois imite à la perfection la musique de Super Mario

MARIO Cette vidéo d'une jeune musicienne taïwanaise fait le tour des réseaux sociaux asiatiques...

Mathias Cena

— 

La jeune musicienne taïwanaise Li-Chin Li avec son sheng.
La jeune musicienne taïwanaise Li-Chin Li avec son sheng. — Capture Youtube

Tut tut tut tut-tut tut, tut. Le thème composé par Koji Kondo en 1985 pour le jeu «Super Mario Bros.», célèbre dans sa version 8-bits, a avec le temps fini par s’affranchir des synthétiseurs, modernisé dans des jeux plus récents. Il a aussi été joué et rejoué par des orchestres symphoniques, interprété par des fans aux yeux bandés sur youtube, ou repris en version rock.

Sur cette vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux en Asie, c’est pourtant un retour aux sources. On y voit Li-Chin Li, une jeune musicienne taïwanaise, emboucher son sheng, un instrument à vent composé d’une vingtaine de tubes de bois ou de métal assemblés. Et produire un son très proche de la musique du jeu de Nintendo. Le bruit des pièces en particulier, est particulièrement fidèle.

A écouter aussi, cette version plus rythmée interprétée avec un orchestre par la même artiste en 2011:

Le sheng est un instrument traditionnel chinois composé de 17 tubes au moins et remonterait au 14e siècle avant Jésus-Christ. Cette interprétation par la jeune musicienne pourrait donner un sérieux coup de pouce aux ventes de sheng dans le monde, mais le site rocketnews24 souligne que l’instrument n’est pas à la portée de toutes les bourses. Un instrument de qualité inférieure à celui utilisé dans la vidéo se vend sur Amazon aux alentours de 4600 dollars, soit 3300 euros.