Il détruit un vase à un million de dollars de l’artiste dissident chinois Ai Weiwei

VANDALISME Un artiste de Floride a détruit une partie de l’installation en signe de protestation…

J.M.
— 
L'artiste contemporain chinois Ai Weiwei en 2012.
L'artiste contemporain chinois Ai Weiwei en 2012. — INTERFOTO USA/SIPA

Il aurait délibérément cassé un vase de l’artiste contemporain et dissident chinois Ai Weiwei. L’incident s’est produit dimanche après-midi, au Pérez Art Museum, à Miami (Floride), rapporte le New York Times.

Un acte «prémédité»

Une porte-parole du musée a raconté lundi qu’un artiste local, du nom de Maximo Caminero selon le Miami New Times, est entré dans l’établissement, et a ramassé un des vases de l’installation Vases colorés. Un garde lui a demandé de le reposer. Au lieu de répondre à son injonction, Maximo Caminero l’a jeté au sol, ce qui l’a brisé. Selon un communiqué du musée, cet «acte de vandalisme» aurait été «prémédité».

«Je l’ai fait pour tous les artistes locaux à Miami qui ne sont jamais montrés dans les musées, ici», à déclaré le peintre Maximo Caminero, au Miami New Times. On dépense tellement de millions maintenant sur des artistes internationaux. C’est toujours et encore la même situation politique.»

Contacté par le New York Times, Ai Weiwei a déclaré que l’argument de Maximo Caminero n’était guère recevable. Mais il n’était pas plus désolé que ça par la destruction de son œuvre, estimée à un million de dollars. «Une œuvre est une œuvre. C’est une chose physique. Que peut-on faire? C’est déjà du passé.»