D'Obama aux Américains coincés chez eux, ils s’assoient tous devant «House of Cards»

SERIES La deuxième saison de la série produite par David Fincher doit être diffusée dès ce vendredi sur Netflix...

M.C.
— 
Barack Obama le 12 février 2014.
Barack Obama le 12 février 2014. — MANDEL NGAN / AFP

C’est peu dire que la diffusion de «House of Cards» est attendue. Alors que la deuxième saison de la série politique américaine doit être diffusée en streaming sur Netflix ce vendredi à partir de 3h01 heure de New York (9h01 heure française), les fans trépignent sur Twitter, sans distinction de classe ou de rang.

A commencer par Barack Obama lui-même. Le président américain, que l’on sait adepte de la série, a tweeté jeudi soir son programme pour ce vendredi: «Demain: House of Cards. Pas de spoilers, s’il vous plaît». Inutile d’essayer de le contacter ce week-end, car les 13 épisodes de la saison seront disponibles d’un coup.

Tomorrow: @HouseOfCards. No spoilers, please.
— Barack Obama (@BarackObama) February 13, 2014

Non loin de là, des habitants de la côte Est des Etats-Unis, tels des écoliers qui veulent sécher un contrôle de maths, ont tenté d’invoquer l’excuse de la neige pour obtenir une diffusion avancée de la saison 2. Peine perdue. Même sous 30 cm de neige, la série démarrera à l’heure, a répondu un représentant de Netflix.