Le bal musette redevient tendance

©2006 20 minutes

— 

Inutile d'attendre le 14 Juillet pour avoir sa dose de flonflons : la Cité de la musique (Paris 19e) organise ce soir un bal populaire avec Yvette Horner. Une idée pas si saugrenue. Dépoussiéré par la scène rock alternative française, l'accordéon a perdu son image ringarde. Désormais, les guinguettes des bords de Marne attirent autant les bobos que les retraités nostalgiques.

Ainsi, l'Ile du Martin-Pêcheur a vu son affluence exploser, passant de 6 000 couverts annuels à 300 000 depuis son ouverture en 1993. Les cours de danse de salon où l'on apprend tango, paso doble ou samba connaissent le même regain d'intérêt. Quant à Yvette Horner, icône hexagonale aussi à l'aise en mascotte du Tour de France qu'en musicienne classique, elle a conquis un nouveau public grâce à un look remanié par Jean Paul Gaultier dont elle est la muse(tte). Enfin, si l'envie de guincher reste trop forte après cette soirée, pas de souci : une dizaine de guinguettes* organisent des réveillons dansants.

Isabelle Chelley

* www.culture-guinguette.com