Philip Seymour Hoffman: «L'un des plus grands acteurs de tous les temps»

Anne-Laëtitia Béraud
— 
Philip Seymour Hoffman, le 10 février 2008 à Paris.
Philip Seymour Hoffman, le 10 février 2008 à Paris. — Sipa

L'acteur et réalisateur américain Philip Seymour Hoffman, oscar du meilleur acteur en 2006, a été retrouvé mort ce dimanche chez lui à New York, apparemment d'une overdose. Il avait 46 ans. C'était un comédien extrêmement aimé et respecté à Hollywood, notamment pour l'exigence de ses choix. Il travaillait aussi bien sur des films de studios que sur des productions indépendantes.

>> Le diaporama sur Philip Seymour Hoffman, à voir ici

Les hommages se sont multipliés sur Twitter, dès l'annonce de sa mort. «Cher Philip, une belle, belle âme. Pour les plus sensibles d'entre nous, le bruit peut être trop fort. Que ton coeur soit béni», a tweeté dans l'après-midi l'acteur Jim Carrey. 

Dear Philip, a beautiful beautiful soul. For the most sensitive among us the noise can be too much. Bless your heart. ;^{
— Jim Carrey (@JimCarrey) 2 Février 2014

Le comédien Steve Martin sur Twitter s'est également dit «choqué» par sa mort. «Oh non!» a tweeté l'actrice Mia Farrow, selon laquelle Hoffman était un «homme vraiment merveilleux, et l'un des plus grands acteurs de tous les temps».

Elijah Wood s'est dit «brisé» par ce décès.

heartbroken and shocked. what a true loss. rest in peace, Philip Seymour Hoffman
— Elijah Wood (@woodelijah) 2 Février 2014

Aaron Paul, qui joue dans la série Breaking Bad, a écrit: «Nous perdons l’un des plus grands aujourd’hui. Repose en paix Philip Seymour Hoffman RIP. Tu nous manqueras toujours.» 

Pour l'actrice et comédienne Martha Plimpton, «l'addiction (aux drogues) est réelle. C'est une maladie réelle et vicieuse (qui) déchire la beauté du monde. S'il vous plaît, si vous souffrez, demandez de l'aide. Vous n'êtes pas seul».

Addiction is real. It is a real & vicious disease. It rips beauty from the world. Please, if you suffer, ask for help. You're not alone.
— Martha Plimpton (@MarthaPlimpton) 2 Février 2014

Père de trois enfants, dont le plus âgé a 10 ans, Hoffman s'était ouvert en 2006 de ses problèmes de dépendance quand il avait 20 ans. «C'était tout ça (drogue et alcool), tout ce sur quoi je pouvais mettre la main», avait-il déclaré dans l'émission «60 minutes» de CBS, affirmant qu'il avait réglé son problème à 22 ans. Apparemment, il avait ensuite rechuté, suivant une cure de désintoxication en mai dernier.

>> Voir la séquence de «60 minutes», en anglais

Dans un communiqué, la famille de l'acteur s'est dite «effondrée» par cette «perte tragique», remerciant pour les témoignages d'affection et demandant qu'on respecte son intimité.