VIDEO. Dédicace de Mezzo & Pirus au festival d’Angoulême

Benjamin Chapon et Olivier Mimran

— 

DR - Mezzo & Pirus / éd. Glénat

De nos envoyés spéciaux à Angoulême

«C’est incroyable, Le Roi des mouches compte trois tomes et les trois ont été sélectionnés au festival d’Angoulême!», s’étonne Michel Pirus, scénariste de cette série. Son dessinateur, Mezzo, confirme: «On n’aurait jamais imaginé un tel succès, surtout pour un titre aussi trash».

La trilogie BD du Roi des mouches dresse, à travers les portraits croisés de jeunes désabusés, le tableau au vitriol d’une société (celle des années 2000) en faillite morale. «On voulait réaliser une sorte de road-movie qui fait du surplace», explique Pirus. «Et surtout, bien Rock’n’Roll!», ajoute Mezzo dans un clin d’œil.

«C’est très difficile de terminer une série pareille, qui représente dix ans de collaboration», soupire Pirus. «Chaque tome était à la fois plaisant à réaliser, mais aussi une souffrance», précise Mezzo, «c’est pourquoi on a décidé de prendre un peu d’air».

Il nous a annoncé son désir de «multiplier les expériences pour parfaire sa technique». Michel Pirus, quand à lui, travaille actuellement au scénario d’un long-métrage… en attendant la probable adaptation, au cinéma, du Roi des mouches.