Grammy Awards: Daft Punk réussit son braquage à la française

MUSIQUE Le duo français repart avec cinq trophées (pour cinq nominations), Lorde est sacrée dans deux catégories...

P.B.

— 

Daft Punk a remporté cinq trophées aux Grammy Awards, le 26 janvier 2014.
Daft Punk a remporté cinq trophées aux Grammy Awards, le 26 janvier 2014. — SIPANY/AP/SIPA

Ils sont venus, ils ont tout raflé, et ils n'ont pas dit un mot. Dimanche soir à Los Angeles, les Français de Daft Punk ont triomphé dans toutes les catégories pour lesquelles ils étaient nominés. Cinq victoires au total dont celles de l'album de l'année, du meilleur duo et de la meilleure production pour «Get Lucky».

>> Revivez les Grammy Awards en live comme à Los Angeles

Vêtus de leur casque, les Daft ont hoché la tête mais ne pouvaient –ou ne voulaient– pas parler. Sur scène, c'est Pharrell qui a joué les interprètes. «On doit être fiers en France», a lancé l'artiste.

Avec Stevie Wonder et Nile Rogers, Daft Punk a fait danser le Staples Center avec un mash-up de «Get Lucky», «Freak Out» et «Another Star».

Le pop de Lorde récompensée

Dimanche, le rappeur Macklemore est reparti avec le Grammy de la révélation de l'année, et les vétérans de Led Zeppelin avec celui de l'album rock. Mais c'est la jeune chanteuse néo-zélandaise Lorde, 17 ans, qui a marqué la cérémonie avec un doublé. Elle repart avec le convoité trophée de la chanson de l'année, pour «Royals», et celle de la meilleure performance pop en solo.